Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

59 personnes positives au coronavirus : vers un dépistage à grande échelle

59 personnes positives au coronavirus : vers un dépistage à grande échelle

Les séances de test de diagnostic rapide destinées aux passagers des vols régionaux et internationaux depuis le 11 mars, se sont achevées, hier. Au total, douze personnes ont été contrôlées positif au Covid-19.

3.162. C’est le nombre total des personnes qui ont  dû se soumettre au test rapide au Centre de conférences international d’Ivato (CCI) et à Ankorondrano du 31 mars au 02 avril.  A l’issue de ces séances, douze personne ont été testées positif mais ces résultats devront encore être soumis aux analyses de l’Institut Pasteur de Madagascar (IPM) pour confirmation. Selon les explications du Pr Hanta Vololontiana, jusqu’ici, six prélèvements ont été traités par l’IPM dont trois cas confirmés de coronavirus.  « Des dispositions ont été prises pour que ces cas suivent le traitement adéquat », a-t-elle indiqué.

Pour ce qui est du total des cas recensés depuis l’apparition de ce virus à Madagascar, 59 personnes sont donc infectées par le Covid-19. Jusqu’à ce jour, aucun décès parmi les personnes placées en observation, traitées et suivies de près par les médecins.

Les personnes diagnostiquées négatif à la suite des tests ont toutes obtenu leur  certificat de fin de mise en quarantaine. Selon le Chef de l’Etat, ce certificat a été établi afin d’éviter la stigmatisation et dissiper les  inquiétudes exprimées par la population à l’égard de ceux qui viennent de l’extérieur. En effet, dans certaines localités, la présence de ces personnes suscite l’appréhension parmi les membres de leur communauté. A noter qu’à part les renseignements concernant les titulaires, deux signatures sont également apposées sur le certificat : celles d’un biologiste et d’un médecin examinateur de la personne concernée. L’objectif est de rassurer les proches, la famille et la population.

Descentes dans des quartiers sensibles

Quoiqu’il en soit, avec l’augmentation du nombre de cas contacts, les responsables étatiques comptent renforcer les mesures prises. A ce titre, selon les informations émanant du Centre de commandement opérationnel (CCO), il a été décidé que  des descentes interviendront dans les quartiers où des cas contacts ont été  découverts, des consultations médicales seront également effectuées et  des tests de diagnostic rapide seront aussi entrepris. Sans oublier des actions de nettoyage et de désinfection dans plusieurs points de la ville.

Du reste, les autorités entendent ne ménager aucun effort afin de trouver les moyens de lutter contre la propagation du Covid-19. Comme l’avait souligné le Chef de l’Etat, une visite est prévue afin d’équiper chaque foyer en masque.

J.P

Des kits alimentaires pour Ambohitrimanjaka

Suite aux déclarations  du président de la République, Andry Rajoelina, les membres du gouvernement poursuivent les descentes sur le terrain afin de distribuer des kits alimentaires « Vatsy Aina » aux plus vulnérables, entre autres, les personnes âgées. C’est à ce titre que quatre ministres au sein du Task force « Plan d’urgence sociale », en l’occurrence le ministre des Affaires étrangères, Liva Tehindrazanarivelo, le ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Elia Béatrice Assoumacou, le ministre du Commerce, de l’industrie et de l’artisanat, Lantosoa Rakotomalala, et le ministre de l’Environnement et du développement durable, Baomiavotse Vahinala Raharinirina, se sont déplacés le 01er avril dernier à Ambohitrimanjaka. En collaboration avec les élus locaux, ils ont distribué près de 2.000 kits alimentaires.

Les commentaires sont fermées.