Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Sofia : des touristes se réfugient à Nosy Lava

Sofia : des touristes se réfugient à Nosy Lava

Panique générale à Nosy lava, dans la commune urbaine d’Analalava, mardi dernier à la suite du débarquement de touristes étrangers sur l’île. Les intrus ont été refoulés sur l’île de Nosy Be après les protocoles sanitaires d’usage.

Quatorze touristes étrangers ont débarqué à l’improviste de trois voiliers dans le fokontany de Nosy Lava le 31 mars dernier, semant la panique au sein de la population locale déjà consciente du danger qu’ils pourraient représenter pour la communauté. Appliquant les acquis des campagnes de sensibilisation sur les dispositifs de sécurisation sanitaire, dans le cadre de la prévention contre le coronavirus, les habitants ont immédiatement alerté les autorités qui se sont rapidement dépêchées sur les lieux.

L’information a déclenché une intervention de la brigade mobile du comité de vigilance contre le coronavirus du district d’Analalava, conduit par le chef du district et du chef d’arrondissement d’Analalava qui ont constaté les faits. Les touristes ont avoué avoir voulu éviter l’éventualité d’une contamination au Covid-19 sur l’île de Nosy Be où ils doivent être confinés, pour se réfugier en lieu sûr sur cette île de Nosy Lava qu’ils croyaient inhabitée. Les forces de l’ordre et le médecin-inspecteur se sont ainsi relayés pour effectuer les vérifications et autres contrôles qui s’imposent pour décider de la conduite à tenir dans telle situation. Ces touristes ayant tenté de violer les mesures de confinement, ont donc été renvoyés vers leur site de provenance, l’île de Nosy Be dont les autorités responsables ont aussi été informées de cette escapade délictueuse des touristes confinés dans leur circonscription.

Du reste, le gouvernorat de Sofia a lancé un appel au pouvoir central pour lui doter des moyens adéquats afin de renforcer la surveillance de ses côtes, particulièrement dans la situation actuelle.

Manou

Les commentaires sont fermées.