Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Mandritsara : des rumeurs sur le coronavirus

Mandritsara : des rumeurs sur le coronavirus

Le flux de fausses informations circulant au sein de la population risque de créer des troubles en certaines localités actuellement. Une victime a dû apporter dernièrement un démenti pour rétablir la situation à Mandritsara.

L’épouse d’un opérateur économique très connu du district de Mandritsara, Léo Precilia Andriandapa Goulamhoussen, a apporté des précisions sur sa situation après la diffusion d’un avis de recherches dont elle a fait récemment l’objet. Désignée avoir figuré parmi les voyageurs débarqués récemment de l’étranger, cette ressortissante malgache a été recherchée activement par les forces de l’ordre, sous l’accusation d’avoir violé les mesures de confinement auxquelles elle a dû se soumettre.

Les agents chargés de cette mission n’ont pu pourtant la retrouver malgré les perquisitions menées dans sa propriété dans le quartier de Sahavoay et aux domiciles de ses proches dans la ville de Mandritsara. Indignée de la tournure prise par l’affaire, la concernée s’est manifestée dans une publication vidéo postée depuis quelques jours sur les réseaux sociaux pour informer à qui de droit qu’elle voyage actuellement en France avec son mari, Satsou Richad Goulamoussen, et n’a pas encore quitté l’Hexagone jusqu’à présent.

Léo Precilia Andriandapa Goulamhoussen a annoncé par la suite que cette déclaration s’avère nécessaire dans le cas présent pour apaiser les tensions pouvant créer une psychose au sein de la communauté qui redoute la présence d’un porteur potentiel du covid-19 dans la nature. Les risques de désinformations se multiplient dans certaines localités dans le contexte actuel pour semer la panique au sein de la population évidemment. Dans un communiqué publié dans la journée d’hier pour éviter les troubles, les autorités du district d’Ambato Boeny ont ainsi mis en garde sur la présence  d’individus véhiculant sciemment de fausses informations relatives à la situation actuelle.

Manou

Les commentaires sont fermées.