Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Coronavirus : la barre des 50 cas confirmés franchie

Coronavirus : la barre des 50 cas confirmés franchie

Les passagers des vols en date du 11 au 12 mars se sont rués au CCI et à Ankorondrano, hier pour effectuer les tests de diagnostic rapide. 11 nouveaux cas positifs au Covid 19 ont été répertoriés.

Comme le Chef de l’Etat l’a annoncé sur la chaine nationale lundi, des tests de diagnostic rapide ont été effectués sur 731 passagers en provenance des pays étrangers depuis hier, au Centre de conférence internationale (CCI)  d’Ivato et à Ankorondrano. 5 cas positifs ont été décelés.

Parmi les 558 personnes testées à domicile et à l’hôtel, 2 autres cas positifs ont été détectés. A cela s’ajoute les 4 cas confirmé par l’Institut Pasteur de Madagascar (IPM).11 cas positifs sont donc répertoriés hier. Ce qui porte le nombre total des personnes contaminées à 57. A noter que les 7 cas positifs observés devront être soumis de nouveau à l’Institut Pasteur, pour confirmation.

Présent sur les lieux durant toute la journée, le chef de l’Etat a encouragé et soutenu les équipes médicales ainsi que les passagers. « Cette initiative a été prise afin que tout le monde ait désormais l’esprit tranquille, après la fin de la période de mise en quarantaine », a-t-il souligné. Pour les cas négatifs, un certificat de fin de mise en quarantaine leur a été attribué.

« Ils ne présentent aucun risque pour la société  et ils peuvent revenir auprès de leur famille », a jouté le président de la République. En effet, l’un des objectifs de cette démarche vise  à rassurer l’opinion que les passagers en provenance de l’extérieur, notamment ces derniers jours, ne sont nullement des personnes à part.

Bilan attendu le 2 avril

Pour rappel, lors de sa déclaration à la presse lundi, le Chef de l’Etat avait déjà souligné que les passagers arrivés de l’extérieur depuis le 11 mars et mis en quarantaine, seront à nouveau testés. Et pour cause, cette période correspond à la durée d’incubation du Coronavirus, soit 15 jours.

A cet effet, plus de 5000 passagers sont concernés, suivant un planning strict. A partir d’aujourd’hui, ce sera au tour des passagers des vols entre les 16, 17 et 18 mars qui passent le test à Ankorondrano et à Ivato. « A partir du 2 avril, nous pouvons faire le bilan des tests effectués auprès de tous les passagers. Nous pouvons aussi connaitre l’évolution des cas positifs au coronavirus », a noté le Chef de l’Etat.

Du reste, à l’instar de son intervention, le président a tenu à rassurer la population que le pays dispose des médicaments nécessaires pour faire face à cette pandémie, mais le plus important reste le confinement. « C’est la seule manière de nous protéger et protéger nos familles. Et, c’est gratuit », a déclaré le Président, tout en faisant référence au temps de guerre durant laquelle la population ne peut plus sortir de leur foyer.

« C’est aussi le cas aujourd’hui face à un ennemi commun, le coronavirus », a-t-il conclu. Une déclaration à laquelle la porte-parole du Centre de commandement opérationnelle (CCO), le Pr Vololontiana Hanta, s’est jointe en rappelant que les autorités entendent accélérer le processus de dépistage dans les jours à venir.

J.P

Les commentaires sont fermées.