Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Niveau d’alerte supérieur

Niveau d’alerte supérieur

Les autorités ont pris toutes les mesures adéquates et érigé toutes les barrières utiles pour contenir le covid 19 à l’intérieur du seul «cercle des personnes venues de l’extérieur». Malheureusement le virus est parvenu à passer au travers et à infecter une personne d’une trentaine d’année qui n’avait pas mis les pieds à l’étranger. Le cas pourrait-il ne constituer qu’une exception ? Possible, mais il serait hasardeux et donc irresponsable de tabler sur une telle hypothèse, Les autorités se sont empressées de durcir l’application du confinement, l’aggravation de la situation interpelle. Ensemble nous n’avons pas accordé au principe du confinement l’importance qu’il mérite.

Effleurer une surface infectée par le covid 19 suffit à en imprégner la surface qui a à peine eu un léger contact, suffit à rendre la personne porteuse d’une surface imprégnée vecteur potentiel de la propagation dès le prochain autre contact si de suite elle n’a pas pris soin de se laver les mains et de débarrasser du virus la surface «malsaine». Un mètre suffit à se protéger, moins d’un mètre suffit à s’infecter pour avoir effleuré ou pour s’être frotté à une surface porteuse du virus.

Rester en confinement à la maison constitue la meilleure garantie contre tout risque d’infection et contre toute potentialité d’être vecteur de propagation.

On le sait, on en a conscience et on se comporte en conséquence, tant mieux ! Si tel n’est pas le cas, les agents de l’ordre trouveront légitimité à rappeler vertement aux récalcitrants l’obligation de se conformer aux   règles   et   au   besoin   à   disposer   de   moyens «persuasifs» pour en exiger d’eux le respect strict.

 

Léon Razafitrimo

 

Les commentaires sont fermées.