Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Contre le coronavirus: l’Imra découvre une formule à base de plantes

Contre le coronavirus: l’Imra découvre une formule à base de plantes

 

L’Institution malgache de recherche appliquée (Imra) vient de mettre au point une formule à base de plantes médicinales pour prévenir le coronavirus, selon la ministre de l’Environnement et du développement durable (Medd), Baomiavotse Vahinala Raharinirina, lors de son intervention hier, au CCO Ivato.

Ce nouveau produit sert à renforcer le système immunitaire qui défend l’organisme contre le virus Covid-19. Selon le numéro un du Medd, après des tests approfondis, l’efficacité de ce remède est avérée. Une découverte prometteuse menant vers la conception d’un médicament contre le Covid-19.

D’ailleurs, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et le ministère de la Santé publique ont approuvé sa production et son utilisation à grande échelle. Bientôt, ce dispositif médical sera mis en vente dans les pharmacies. Par la même occasion, Baomiavotse Vahinala Raharinirina n’a pas oublié de louer la richesse de notre biodiversité ainsi que l’importance de sa préservation.

Mise en garde contre la chloroquine

Face à la ruée actuelle vers la chloroquine auprès des pharmacies, l’ordre des pharmaciens lance une mise en garde. « L’Agence de médicaments de Madagascar nous confirme, jusqu’à ce jour, qu’aucun laboratoire n’a obtenu une Autorisation de mise sur le marché (AMM) pour un produit à base de chloro­quine », a souligné l’ordre dans une note adressée à tous les pharmaciens exerçant dans tout le territoire national, hier.

Selon cet ordre, tout médicament commercialisé doit obtenir une AMM. Il a alors averti que « Tout pharmacien

qui détient et s’adonne à la dispensation de produit non autorisé, s’expose à des sanctions et à une traduction en conseil de discipline ».

Un remède miracle ?

Des publications sur les réseaux sociaux affirment effectivement que la chloroquine est le remède miracle de lutte contre le coronavirus. Des médecins chinois manifestent même de l’enthousiasme pour son utilisation comme un traitement thérapeutique. D’autant plus, son coût est très abordable.

Toutefois, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et le ministère de la Santé publique recommandent la prudence. « Des études réduites et non randomisées réalisées à partir d’observation ne nous apportent pas les réponses dont nous avons besoin », a souligné le directeur général de l’OMS, Tetros Adhanom Ghebreyesus, lors d’une conférence de presse virtuelle donnée depuis Genève, lundi.

Sera R.

Les commentaires sont fermées.