Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Port de Toamasina: des mesures préventives contre le Covid-19

Port de Toamasina: des mesures préventives contre le Covid-19

La Société du port à gestion autonome de Toamasina (Spat) a adopté des mesures préventives, vu la vitesse à laquelle le virus contamine le monde entier et compte tenu des besoins de Madagascar en matière de carburants, de produits de première nécessité et d’autres produits indispensables à usage courant.

Dans une note publiée en date du lundi 23 mars, la Spat cite 27 mesures de protection. A priori, « Les navires internationaux et nationaux transportant des passagers ne sont pas acceptés ».

La Spat décide également que « Seul le Département de protection des frontières de la Direction régionale de la santé publique (DRSP) peut décider si un navire est accepté ou non au port de Toamasina selon l’état de santé des membres de l’équipage et de l’historique du voyage du navire ». Et « Afin de protéger au maximum le peuple malgache, les navires en provenance des pays affectés doivent : (i) Être mis en quarantaine dans la mesure du possible afin de permettre à la DRSP de statuer sur l’état sanitaire des membres de l’équipage des navires désirant faire escale au port de Toamasina ; (ii) Respecter strictement l’envoi au préalable par mail au docteur des frontières, à l’Autorité portuaire et à l’APMF des informations médicales de la santé des membres de l’équipage, l’historique du voyage du navire et des autres personnes embarquées qui permettront au Département de protection de frontière de la DRSP de faire des analyses des risques de contamination », peut-on lire sur cette note.

A ces décisions s’ajoutent les autres mesures relatives aux membres de l’équipage, pilotes, médecins, dockers, grutiers, lamaneurs impliqués dans les manœuvres des navires et autres agents impliqués dans les opérations du bord.

A cet effet, « les dockers, grutiers et autres agents impliqués dans les opérations du bord : (i) doivent être sensibilisés et instruits sur le Covid-19, au préalable avant d’être affectés à des travaux de bord ; (ii) Doivent éviter de s’approcher du château du navire. Ils doivent rejoindre leur poste de travail éloigné du personnel du bord, qui, lui, doit respecter la distance de deux mètres au minimum ; (iii) Eviter les discussions et la distance rapprochée inutile avec le personnel du bord même si ce dernier est bien protégé ».

Par ailleurs, « les sociétés de manutention, de pilotage et de lamanage assureront chacune leur responsabilité dans l’approvisionnement en équipement de protection individuelle (Epi) à leur personnel respectif. A la fin de l’escale du navire, le terminal doit établir  un PV sur la gestion de la prévention contre l’introduction du Covid-19 et le soumettre, par la suite, à l’Autorité portuaire qui, à son tour, après visa, soumettra à la DRSP Atsinanana », indique toujours la Spat.

Pour toute infraction à ces dispositions, la Spat signale que cela pourrait entraîner l’arrêt des opérations en cours et que des enquêtes seront ouvertes aux fins de poursuite judiciaire.

Arh.

Les commentaires sont fermées.