Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Crise sanitaire : les tensions politiques s’apaisent

Crise sanitaire : les tensions politiques s’apaisent

La lutte menée contre la propagation du coronavirus semble avoir également im­pacté le monde politique. Un changement de ton a été observé au niveau des politiciens qui ont, pour le mo­ment, mis de côté les querelles politiques.  Depuis quel­ques jours, en effet, les discours de solidarité ont pris le dessus sur la divergence d’idées qui règne chez les politiciens.

Que ce soit du côté de l’opposition ou de ceux qui soutiennent le pouvoir, la priorité est, pour le moment, d’éradiquer le Covid-19 du territoire national. Hier par exemple, la sénatrice et non moins SG de la plateforme d’opposition RMDM, Olga Ramalason, a fait savoir qu’il faut laisser de côté la fierté politique et se donner la main pour faire face à l’ennemi commun, le coronavirus.

«Tout le monde est con­cerné par cette maladie, c’est pourquoi nous devons nous serrer les coudes pour l’affronter. Pour cela, il suffit juste de suivre à la lettre les consignes des autorités et des responsables de la santé, dont le confinement à domicile», a-t-elle indiqué.

Sensibilisation

Pour leur part, les députés issus de la plateforme IRD multiplient les descentes dans les districts pour sensibiliser la population. A Atsimondrano par exemple, le député Andry Ratsivahiny et son équipe sont descendus dans les quartiers et les communes du district pour faire passer les consignes du Gouvernement. D’autres élus dans les différentes Pro­vince du pays ont également adopté la même approche.

Outre les déclarations ve­nant de toute part, les actes de rapprochement entre les chefs d’Institution en cette période témoignent également de cette atmosphère d’apaisement politique. L’on note notamment la consultation par le président de la République du président du Sénat, Rivo Rakotovao et en même temps celle de la présidente de l’Assemblée na­tionale, Christine Razana­ma­hasoa, samedi. Un premi­er pas qui semble présager une nouvelle atmosphère politique une fois que cette crise sanitaire prendra fin.

Tsilaviny Randriamanga

Les commentaires sont fermées.