Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Stocks de carburants : crainte de pénurie, les stations-service prises d’assaut

Stocks de carburants : crainte de pénurie, les stations-service prises d’assaut

Après les pharmacies, les épiceries et les banques, les stations-service ont également été prises d’assaut quelques heures après la confirmation de cas de coronavirus par le chef de l’Etat, vendredi. Néanmoins, l’Office malgache des hydrocarbures (OMH) assure que les stocks et les importations suffisent amplement pour les besoins quotidiens des consommateurs.

Pris de panique ! Bon nom­bre de consommateurs, du moins ceux qui en ont les moyens, se sont rués de­puis la nuit de vendredi vers les stations-service pour faire des provisions. Un comportement que déconseillent les autorités.

L’OMH tient toutefois à assurer que l’approvisionnement se déroule normalement. « Aucune pénurie n’est à craindre. La fréquence des importations est régulière et les quantités importées sont largement suffisantes. Con­cernant les importations, deux cargaisons ont été reçues en janvier (navire Gulf Coral et Maersk Gaen), et février (na­vire Maersk Kiera et Flagship violet). Madagascar importe en moyenne des carburants tous les 30 à 40 jours. Deux autres importations sont également arrivées en mars, à savoir, le navire Silver Sawson reçu le 13 mars ainsi que Flag­ship Violet qui est en cours de déchargement à Toamasina », a expliqué Jean Baptiste Oli­vier, Directeur général de l’OMH, vendredi et samedi.

Le Flagship Violet décharge depuis vendredi, à Toamasina, 16 millions de litres de super carburant, 2,6 millions de litres de pétrole lampant, 52 millions de litres de gasoil et 6,1 millions de litres de jet. « Un autre navire a fait le déchargement le week-end et le même navire devrait revenir le 15 avril pour le prochain ravitaillement », informe Jean Baptiste Olivier.

Quid de l’approvisionnement ?

Pour ce qui est de l’approvisionnement dans les autres régions  qu’Antananarivo, l’OMH note sur sa page Face­book que « (…) les transports des produits par camions-citernes, caboteurs, barges et wagons citernes se déroulent normalement. Le rail est dis­ponible sur l’axe Toamasina -Antananarivo et Toamasina-Moramanga-Alaotra ».

En outre, les dépôts Alaro­bia et Soanierana sont pleins actuellement. Les quantités acheminées journalièrement depuis Toamasina se poursuivent sans encombre et sont supérieures aux besoins d’An­tananarivo et ses environs. Pour les autres dépôts du pays, l’approvisionnement se déroule normalement.

Le DG de l’OMH assure en outre que « Des dispositions sont prévues pour permettre la réception des navires pétroliers tout en respectant rigoureusement les consignes de 14 jours émises par les Autorités sanitaires pour éviter la propagation du Covid-19 ».

Arh.

Ci-dessous la situation des stocks ce 20 mars 2020

(Source OMH)

Toamasina : super carburant 57 jours ; gasoil 30 jours

Mahajanga : super carburant 54 jours ; gasoil 59 jours

Nosy Be : super carburant 55 jours ; gasoil 30 jours

Toliara : super carburant 31 jours ; gasoil 23 jours

Antananarivo : super carburant 20 jours ; gasoil 29 jours

Antsiranana : super carburant 18 jours ; gasoil 29 jours

Fianarantsoa : super carburant 28 jours ; gasoil 17 jours

 

Les commentaires sont fermées.