Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

FFKM : tous les cultes annulés

FFKM : tous les cultes annulés

Le Conseil œcuménique des églises chrétiennes de Madagascar (FFKM) a également décidé de suspendre toute réunion au sein de l’Eglise suite à une rencontre avec le chef de l’Etat samedi, à Ambohitsorohitra.

«A présent, le plus important  est d’empêcher que le virus ne se propage », a dé­claré le président du FFKM, le Dr David Rakotonirina, à l’issue de la rencontre. Rai­son pour laquelle le Conseil a décidé de suspendre toute réunion des fidèles dans les églises, catholique, anglicane, luthérienne et FJKM. « Nous ferons en sorte de gar­der la communication avec les fidèles à travers la télévision et la radio, mais éga­lement sur les réseaux so­ciaux », a-t-il rassuré « pour une durée de 15 jours », selon l’évolution de la situation.

 A défaut d’offices à l’église, les fidèles pourront ainsi suivre le culte à travers les médias et les réseaux sociaux, à l’instar des luthériens qui ont déjà pu suivre le culte du dimanche sur les réseaux sociaux hier.

Les évêques appellent à la vigilance

Après le FFKM, la Confé­dération des évêques de Madagascar (Cem) s’est également exprimée sur la sus­pension de toutes les réu­nions au sein de l’Eglise ca­tholique, à commencer par la messe du dimanche. Le chef de la Cem, le cardinal Désiré Tsarahazana, a annoncé sa­medi à Toamasina que toutes les messes dans toute l’île sont annulées depuis samedi pour une période de 15 jours. La reprise se fera en fonction de l’évolution de la situation.

« Cette décision a été prise après concertation entre les évêques et le représentant du pape François », a-t-il indiqué. Par conséquent, toutes les autres réunions de l’Eglise seront annulées, les écoles et autres institutions seront également fermées.

Cependant, des messes non publiques se tiendront aux heures et aux jours habituels et le chef de la Cem a appelé les fidèles à s’y joindre où qu’ils soient. Dans tous les cas, le cardinal Désiré Tsarahazana a fait appel à la vigilance de chaque citoyen face aux informations qui circulent actuellement sur le Coronavirus. « Faites attention aux rumeurs, gardez le calme et fiez-vous aux ins­tructions des responsables », a-t-il conclu.

 

Tahina Navalona

 

Les commentaires sont fermées.