Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Vols suspendus : l’ACM annonce quelques exceptions

Vols suspendus : l’ACM annonce quelques exceptions

La suspension de tous les vols internationaux  et régionaux est effective depuis hier, et cela, pour les 30 prochains jours. L’Aviation civile de Madagascar (ACM) annonce toutefois quelques exceptions.

L’Aviation civile de Madagascar (ACM) a apporté quelques précisions, suite aux instructions présidentielles du 17 mars.

En dépit de la suspension des vols, les vols d’évacuation sanitaire sont autorisés sous réserve de l’acceptation du pays de destination et de l’engagement des membres de l’équipage et des passagers pour la mise en quarantaine à leur retour. Les vols cargo sont également autorisés, le débarquement des membres de l’équipage de ces vols est toutefois interdit.

Air France affrète deux vols supplémentaires 

En outre, les vols de rapatriement, sur demande des pays ayant obtenu une dérogation des autorités, sont autorisés, sous condition que chaque vol allé sera effectué en ferry, c’est-à-dire un vol à vide vers Madagascar. A ce propos, la compagnie Air France a mis en place deux vols supplémentaires  hier et ce jour pour permettre aux Européens de retourner vers leur pays respectif, suite à la fermeture de tous les vols internationaux et régionaux au départ et à l’arrivée de la Grande île.

Suivant les précisions de l’ACM, les deux vols seront en ferry flight au départ de l’aéroport de Paris Charles de Gaulle pour rejoindre Anta­nanarivo. Le premier vol est arrivé à l’aéroport d’Ivato la nuit d’hier et quittera la capitale malgache, ce jour. Le second vol arrivera de­main et quittera Antanana­rivo, ce lundi 23 mars.

L’ACM précise également que les vols domestiques ne sont pas concernés par la restriction et ne sont pas, par conséquent, suspendus. C’est d’ailleurs dans ce cadre que les professionnels du tourisme fortement touchés par la crise du coronavirus au niveau mondial, comptent renforcer la promotion du tourisme local. Dans les hubs touristiques, tels que Nosy Be ou encore Morondava, les hôtels  proposent plusieurs offres promotionnelles en ce moment dans le but de faire tourner l’industrie du tourisme face au ralentissement des activités.

Riana R.

Les commentaires sont fermées.