Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Propagation du Coronavirus : la fermeture des frontières entre en vigueur

Propagation du Coronavirus : la fermeture des frontières entre en vigueur

La suspension des vols internationaux et régionaux entre en vigueur depuis hier, à minuit, selon les directives du président de la République. Près de huit vols ont été programmés à cette occasion. 

L’aéroport d’Ivato a fait salle comble hier. Avant que Madagascar ferme ses frontières aériennes, les passagers à destination d’Europe et d’Asie se sont précipités à Ivato pour prendre les derniers vols programmés. A priori, seuls les vols locaux sont autorisés, à partir d’aujourd’hui.

Tout comme la majorité des pays, Madagascar reste actuellement confiné, du moins durant les 30 jours à venir. A l’issue du Conseil des ministres spécial du 17 mars, le président de la Ré­publique, Andry Rajoelina, avait en effet annoncé la suspension des vols internationaux et régionaux à compter du 20 mars, pour une durée de 30 jours, afin d’éviter l’arrivée du coronavirus Covid-19. Cette situation pourra toutefois évoluer en fonction de la situation au niveau mondial et local.

En alerte

Dans une communication en date du 17 mars, la compagnie Air Madagascar avait déjà annoncé à ses clients que l’intégralité de ses vols internationaux (long-courriers et régionaux) est suspendue à partir du vendredi 20 mars 2020 à 00h00 jusqu’au lundi 20 avril 2020 à 23h59. Il en est de même pour l’ile de La Réu­nion et Mayotte. Ces derniers temps, les vols ont été en tout cas surbookés. Et pour cause, les compatriotes de l’extérieur ou encore les étrangers résidant à Mada­gas­car se sont affairés pour rentrer. Il en est de même pour les avions affrété par certaines chancelleries pour ramener leurs compatriotes.

Si jusqu’ici aucun cas de coronavirus n’a été constaté à Madagascar, au niveau mondial, la situation est toute autre et évolue chaque seconde. Et, chaque pays a choisi le confinement com­me solution d’urgence, du moins dans les semaines à venir.

Au niveau de l’océan Indien,  l’ile Maurice a an­noncé, mercredi, l’existence de trois cas. Toujours est-il que sur les réseaux sociaux, certains tentent d’installer le doute auprès de l’opinion. «Il faut arrêter de jeter le trouble auprès de l’opinion (…). Jusqu’ici, il n’y a pas encore de cas de coronavirus à Madagascar», a fait savoir le directeur de communication de la présidence, Rinah Rakotomanga, hier sur une chaine de télévision locale. Elle a martelé que «Depuis janvier, le gouvernement a pris des dispositions pour contrer l’introduction de cette pandémie à Madagas­car et que toutes les dispositions ont été prises».

 

J.P

Les commentaires sont fermées.