Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Prévention contre le coronavirus : les récalcitrants seront refoulés

Prévention contre le coronavirus : les récalcitrants seront refoulés

Le gouvernement entre en scène pour concrétiser les directives du chef de l’Etat concernant la suspension de vol émanant de l’Europe. Les récalcitrants seront refoulés.

Précisions. A travers une rencontre au ministère des Affaires étrangères, Anosy, des membres du gouvernement ont tenu à clarifier plusieurs points relatifs à la décision de l’Exécutif, hier. Sur ce, le communiqué de la réunion explique que, pour les passagers des vols en provenance d’Europe, notamment de l’es­pace Schengen et tout autre pays européen ayant atteint le niveau 2, la suspension des vols prend effet après le jeudi 19 mars à 23h59. Toutefois, les passagers des vols qui précèdent cette date seront systématiquement mis en quarantaine.

«Pour les vols en provenance des pays non concernés par la présente disposition, mais qui transportent des passagers venant d’Europe, de La Réunion, de Mayotte, de la Chine, de la Corée du Sud et de l’Iran, les passagers seront refoulés automatiquement par le même vol. Cette mesure de refoulement sera effective à compter du jeudi 19 mars 2020 à 23h59. Les compagnies aériennes prendront en charge tous les frais y afférents», note la ministre de la Com­mu­nication et de la culture.

Selon l’évolution de la situation

Pour autant, le refoulement ne concerne pas les ressortissants malgaches et les diplomates étrangers rentrant à Madagascar. Ils devront, toutefois, obtenir une autorisation spéciale du ministère des Affaires étrangères sur avis du ministère de la Santé publique et ils seront systématiquement mis en quarantaine. L’objectif du régime étant de prévenir, par tous les moyens, l’introduction du coronavirus dans le pays. Toujours est-il que les mesures prises seront «reconsidérées selon l’évolution de la situation».

Ces dispositions viennent en tout cas s’ajouter à celles déjà prises auparavant par les autorités étatiques. Les vols en provenance de la Chine, premier pays touché par l’épidémie, de l’Iran et de la Corée du Sud sont les premiers concernés par la mesure de suspension dès que le stade 2 du coronavirus a été atteint. Ces temps-ci, avec l’évolution de la situation, l’Eu­rope est devenue l’épicentre de la pandémie. C’est ce qui motive la décision étatique. Quant à La Réunion et Mayot­te, elles sont les premiers pays îles où l’on a dé­tecté les premiers cas de coronavirus dans l’océan Indien. «A partir du 15 mars 2020, tou­te embarcation en provenance des îles de La Réunion et de Mayot­te ne sera pas non plus acceptée», a indiqué le communiqué du gouvernement. A terme, ces mesures permettent de maitriser le flux de circulation et de surveiller la santé des passagers. C’est d’ailleurs pour cela que tous les vols internationaux vers Madagascar ont été immédiatement suspendus dès la déclaration du président de la République et que toutes les correspondances internationales se feront exclusivement à Ivato.

J.P

Halte aux fausses informations

Dans un contexte de psychose mondiale auquel Madagascar n’échappe pas, le Secrétaire d’Etat à la gendarmerie (Seg) dit halte à la manipulation et aux fausses informations. Lors de son intervention, hier à Anosy, le général Richard Ravalomanana a mis en garde contre les désinformations qui peuvent créer des confusions, notamment par rapport au coronavirus. Pour ce faire, il a rappelé l’article 30 du Code de la communication médiatisée. Cette disposition sanctionne d’une amende allant de 3.000.000 à 6.000.000 ariary le contrevenant.

Les commentaires sont fermées.