Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Lutte-blanchiment d’argent : Madagascar à la traîne

Lutte-blanchiment d’argent : Madagascar à la traîne

Madagascar a encore un long chemin à parcourir en matière de lutte contre le blanchiment des capitaux. Notre pays a atteint, en partie, l’un des 11 objectifs immédiats recommandés par le Groupe d’action financière (Gafi).

« Il s’agit de l’utilisation des informations du Service de renseignement financier (Samifin) », a fait savoir Lamina Boto Tsaradia, directeur général du Samifin à l’ouverture de la formation sur la lutte contre le blanchiment d’argent, hier au Carlton Anosy.

« Madagascar a reçu une note modérée sur ce point. Le pays enregistre encore une faible performance pour les autres objectifs immédiats, tels que le contrôle des banques et autres institutions financières, ou encore le contrôle des autres entités qui doivent délivrer des renseignements sur des affaires suspicieuses », a-t-il indiqué.

Pourtant, le montant en jeu détecté par le Samifin ne cesse d’augmenter. De 133 milliards en 2018, celui-ci a atteint 400 milliards d’ariary en 2019.

R.R.

Les commentaires sont fermées.