Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Madagascar il y a 100 ans

La police (1)

 

Les vols nombreux commis en ces derniers temps, les audacieux cambriolages perpétrés par une bande bien stylée et dirigée avec art, d’après les principes exposés sur les films spéciaux constituant, pour des déséquilibrés ou des esprits malfaisants, d’excellentes leçons de choses, nous ont amené, comme tout le monde, à nous demander ce que pouvait bien faire la police.

Nous avons regardé les choses d’un peu près, et nous en sommes arrivé à cette conclusion qu’elle donne tout ce qu’elle peut donner avec les éléments dont elle dispose actuellement.

Depuis quelques années, la population européenne et indigène de Tananarive s’est considérablement accrue, des éléments nouveaux s’y sont joints, de telle sorte qu’à l’heure actuelle, Tananarive est une grande ville dont le périmètre s’est considérablementétendu en même temps que, pour des raisons diverses, l’esprit de la population se transformait sensiblement.

D’autre part, le va-et-vient de la population indigène s’est intensifié, par suite de l’extension du réseau routier aboutissant à la capitale, par les moyens de transport mis à sa disposition, notamment le chemin de fer.

Le charroi s’est intensifié. En un mot, la physionomie de la ville s’est complètement transformée, on pourrait dire pas avantageusement du fait de tolérances excessives accordées à une partie de la population qui ne le mérite pas.

On pourrait penser que, suivant la progression du mouvement de population, on augmenta dans une proportion normale le nombre des fonctionnaires de la police et des agents chargés d’assurer le bon ordre et la sécurité publique ?

Non seulement il n’en est rien, mais c’est le contraire qui s’est produit.

J’ai eu la curiosité de rechercher quelle était la composition du personnel actuel et j’ai noté, la Sûreté restant en dehors, elle a sa fonction particulière :

Un commissaire central ;

Deux inspecteurs principaux hors cadre, faisant fonction de commissaire de police ;

Quatre inspecteurs dont un est indisponible.

(À suivre.)

Un Ancien.

La Tribune de Madagascar

www.bibliothequemalgache.com

Les commentaires sont fermées.