Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Exposition : Quand la photographie invite à « Habiter un espace intime »

Exposition : Quand la photographie invite à « Habiter un espace intime »

L’exposition photographique « Habiter un espace intime » prend ses quartiers jusqu’au au 14 mars à l’ADMC-Craam Ankatso et à La Maison, dans la commune de Betsizaraina.

Partie d’une initiative du projet « Mitady ny tsy hita », de promouvoir la scène artistique contemporaine malgache, cette ex­po­sition rassemble quatre artistes avec des profils différents, des plus anonymes aux plus reconnus sur les scènes artistiques nationales et mondiales comme Avana Rakoto­ma­nana, Malala An­driala­vidrazana, Rijasolo et Flavio Tarquinio.

En qualité de commissaires de cette exposition, Mi­angaly Randriamanantena, Miarifidy Rafoloma­hefari­vony et Dounia Jauneaud justifient le choix du thème : « L’exposition repose avant tout sur une croyance de l’art comme catalyseur d’émotions et nous avons totalement foi en la puissance des œuvres. Nous souhaitons passer outre le cliché identitaire qui enfermerait les artistes et les œuvres malgaches sur une question purement territoriale voire pire, folklorique ou exotique. Nous proposons de disséquer, déconstruire, désamorcer les raccourcis et les concepts non adaptés aux réalités du terrain et des publics ».

La culture au plus près du jeune public, c’est ainsi que se définit cette exposition, qui s’articule autour de deux lieux complémentaires. La scénographie s’attachera donc à mettre en résonance un espace public avec un espace propre à la question d’habiter un espace intime. En plus de cette installation, dont le vernissage aura lieu ce jour, une série de rencontres avec les artistes sera également pré­vue cette semaine. « Cette proposition artistique se penche sur une exploration de l’intimité : les intérieurs privés malgaches, le rapport au corps et à soi, l’humain. C’est l’intimité, le privé, dans tous ses sens : ce que l’on habite au quotidien, et ce qui nous habite également, ce qui nous construit et nous nourrit. Le quotidien, un sujet qui peut parler à tous », poursuit-on.

Joachin Michaël

Les commentaires sont fermées.