Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Nosy Be Jazz Festival : «Notre objectif est d’exporter des artistes»

Nosy Be Jazz Festival : «Notre objectif est d’exporter des artistes»

La quatrième édition du Nosy Be Jazz festival se tiendra du 10 au 16 avril. Durant la conférence de presse qui s’est tenue jeudi, à l’hôtel Ibis Ankorondrano, le comité d’organisation a présenté le programme ainsi que les artistes participants, composés de grosses pointures nationaux. « L’un de nos objectifs est d’envoyer des artistes malgaches participer à d’autres festivals, à l’étranger », a annoncé le comité d’organisation. 

«A chaque édition, nous invitons des artistes internationaux de renoms à venir participer au festival. Par ailleurs, nous essayons également d’en­voyer des musiciens malgaches à l’étranger. Ceci permet d’accentuer davantage non seulement la visibilité de la musique malgache à l’international, mais aussi à renforcer les échanges musicaux, artistiques et culturels», a expliqué Solofo Rafeno, l’un des initiateurs de ce festival. Grâce à une collaboration avec Bari In jazz, un festival italien, deux musiciens y ont participé en 2018, puis deux autres en 2019. Et cette année, trois y seront invités. «Nous espérons que ce nombre augmentera l’année prochaine», a-t-il ajouté.

Les artistes participants

En ce qui concerne les artistes participants à cette quatrième édition, le comité d’organisation a décidé d’inviter des grosses pointures malgaches de divers genres, com­me le folk singer Dama, le groupe Tana Gospel Choir (TGC), le roi du salegy Jaojo­by…  Sans oublier les jeunes musiciens nouveaux ta­lents tels que le groupe Mad’in Voyage, composé de Bolo Ra­koto David, Tsanta Randria­mihajasoa et Harty Andriam­belo, ou encore Ma­lagasy Jazz Experience avec Joro Rakoto­zafiarison, Andry Mika, Njaka Rakotonirainy, Josia Rakoton­dravohitra… ou Andy Raza­findrazaka Trio.

Des artistes internationaux seront aussi au rendez-vous cette année, à savoir le saxophoniste américain Dulaiman Hakim, le pianiste français Akoda Trio et le pianiste italien Kekko Fornarelli.

Pour cette quatrième édition, le comité a choisi Fanja Andriamanantena pour être la marraine. «Elle mérite cet honneur», a annoncé Niry Ra­velojaona du comité d’organisation du festival. La chanteuse a indiqué, «J’ai vécu assez longtemps dans ce monde, et j’ai vu des artistes évoluer, échouer, dévier…».

 

Holy Danielle

Les commentaires sont fermées.