Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Eco brèves

La dégradation de la nature nous coûtera très cher

«Madagascar perdra 4,2% de son Produit intérieur brut d’ici à 2050 si la nature continue de se dégrader au même rythme que maintenant», rapporte WWF dans un rapport intitulé «Global Futures», publié mercredi en partenariat avec le Global Trade Analysis Project de l’université de Purdue et le Natural capital project de l’université du Minnesota. Dans les détails, la diminution de la couverture forestière actuelle ferait perdre 1,31% du PIB de Madagascar d’ici à 2050. A l’inverse, avec une politique et des actions orientées vers la conservation de nos ressources, les forêts malgaches peuvent augmenter notre PIB de 1,23% d’ici 2050. Ce rapport révèle pour la première fois le coût économique du déclin de la nature pour 140 pays et identifie les pays dont les économies seront les plus durement touchées d’ici 2050.

Les commentaires sont fermées.