Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Atsinanana : la lutte contre le paludisme débute à Foulpointe

Atsinanana : la lutte contre le paludisme débute à Foulpointe

La campagne de lutte contre le paludisme a débuté dans la commune urbaine de Foulpointe, région Atsinanana, hier. Une nouvelle approche a été adoptée, à travers des séances de sensibilisation à l’école.

Une forte délégation gouvernementale en compagnie des partenaires techniques et financiers de l’Usaid, a procédé à l’ouverture de la campagne de lutte contre le paludisme, hier à Foulpointe. La lutte contre le paludisme à l’école, une nouvelle stratégie singularise cette édition, selon la ministre Josoa Iarintsamba­tra Rijasoa Andriamanana. Elle a annoncé à cet effet la nouvelle méthode destinée à former des étudiants, leaders dès leur jeune âge, afin qu’ils soient des citoyens responsables.

 «Avec cette tactique, nous faisons d’une pierre deux coups, car les élèves deviendront des agents de sensibilisation à part entière dans leur communauté res­pective pour assurer l’efficience de la campagne de sen­sibilisation sur la lutte contre le paludisme et seront formés en leadership social à la fois», d’après ses explications.

Le ministre de la Santé publique Ahmad Ahmad, a révélé les impacts négatifs du paludisme sur l’intelligence, ce qui nécessite une intervention auprès d’une population jeune. La santé publique figure dans la priorité du pouvoir et le partenariat avec des grands organismes internationaux s’avère incontournable, a-t-il révélé. Le gouvernement américain, par le biais de l’Initiative présidentielle contre le paludisme (PMI) de l’Agence des États-Unis pour le développement international (Usaid), poursuit son engagement à protéger le peuple malagasy du paludisme. Pour ce faire, il a remis un don d’un mil­lion de moustiquaires. Le mai­re de Foulpointe a an­non­cé que 13% de la population locale a été atteinte du paludisme en 2019.

Manou

Les commentaires sont fermées.