Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Gardons le cap !

Gardons le cap !

«Métro, boulot, dodo ». Cette expression représente le quotidien des Parisiens. Selon Wikipédia, elle décrit aussi la monotonie et la répétition d’un quotidien trop constant et vu sans issue possible. Pour la capitale qui n’a pas encore des lignes de métro, ce sont les voitures et les deux-roues qui imposent leur dure loi.

Vu que la plupart des automobilistes ne respectent plus le Code de la route, l’on renoue logiquement avec les bouchons à n’en point finir. Quoi de plus normal que la France n’accepte plus d’échanger les permis de conduire malgaches à partir du 31 mars. Selon un communiqué de l’Ambassade de France, les conditions de délivrance de permis de conduire à Madagascar se sont avérées, après examen, éloignées des critères européens. Revenons à nos moutons, du matin au soir, certains axes routiers de la capitale et des quartiers périphériques sont asphyxiés. C’est le stress au quotidien.

Fort heureusement, les choses ont nettement évolué ces derniers temps. Une amélioration palpable a été observée, après la décision de la mairie d’assainir le secteur, en collaborant avec les forces de l’ordre. L’éducation aux mobilités actives et citoyennes commence à porter ses fruits. Les gens commencent à comprendre que les routes sont réservées aux voitures, les marchés aux marchands et les trottoirs aux piétons. Le respect des passages piétons n’était même pas imaginable quelques mois plus tôt.

La circulation est maintenant devenue plus fluide du côté d’Anosy, Anosibe, Ankadimbahoaka… Mieux encore, l’exemple fait des émules dans d’autres grandes villes du pays. Le changement était un peu brusque mais, à la longue, les gens finiront par adopter automatiquement cette attitude. A moins qu’il n’y ait relâchement. Nul n’est sans savoir que le développement ne servira pas à grand-chose sans le civisme.

 

Mparany

Les commentaires sont fermées.