Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Combat contre la malnutrition : Rajoelina sacré champion à Addis-Abeba

Combat contre la malnutrition : Rajoelina sacré champion à Addis-Abeba

Récompensé pour ses efforts, le président Andry Rajoelina a reçu le titre de champion pour le combat contre la malnutrition, en marge de sa participation au 33e sommet de l’Union africaine.

Aussitôt arrivé à Addis-Abeba, le président de la République, Andry Rajoelina, a assisté à un dîner réservé aux chefs d’Etat et de gouvernements, considérés comme des leaders dans le domaine de la lutte contre la malnutrition initiée par la Banque africaine de développement (Bad).

A cette occasion, le nu­méro un de la Banque panafricaine, Akinwumi Ade­sina, a attribué au président malgache le titre du cham­pion pour le combat contre la malnutrition, grâce aux ac­­tions entreprises à Mada­gas­car, notamment dans le Sud. Le numéro un de la Bad est en effet un fin connaisseur de Madagascar et de l’engagement du chef de l’Etat dans ce combat. Il a d’ail­leurs effectué récemment un déplacement dans le pays.

Lors de son discours, le chef de l’Etat a mis en exergue les engagements et les actions menées dans le pays dans le cadre de l’amélioration de la qualité nutritionnelle et de l’accès à l’eau potable, ainsi que du projet de fabrication de compléments alimentaires.

« La lutte contre la malnutrition et le défi de l’autosuffisance alimentaire ne dérogeront pas à l’obligation de résultat que nous nous sommes fixée », avait-il annoncé. Plusieurs mesures ont par la suite été prises telles que l’amélioration de la nutrition et des habitudes alimentaires, l’accroissement de la production alimentaire locale, l’accès à la consommation d’aliments nutritifs variés et l’implantation d’usines pour le Moringa et la spiruline, particulièrement dans le sud du pays.

Dans ce registre, lors de la conférence de l’Initiative for food and nutriction security in Africa (Ifna) en août au Japon, Andry Rajoelina a indiqué vouloir relever le défi de la lutte contre la malnutrition et l’insécurité alimentaire à l’échelle natio­nale.

 J.P

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas rendue publique