Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Toamasina : le projet « Miami » en préparation

Toamasina : le projet « Miami » en préparation

Les travaux d’aménagement du bord de mer de Toamasina débuteront bientôt. L’appel d’offres concernant le projet a été lancé.

Les projets présidentiels se concrétisent pro­gressivement. «Miami» prend forme. En fait, la Société du port autonome de Toamasina (Spat) vient de lancer l’appel d’offres sur les «travaux d’aménagement et d’équipement du Beach Games», qui débuteront prochainement. Il invite les entreprises disposant d’expériences probantes en matière d’aménagement d’infrastructures à se manifester.

Les infrastructures en question sont destinées à abriter des aires de sports et de loisirs comme un terrain de foot synthétique, de basket, de beach-volley, un boulodrome, des gradins, des espaces verts et des jardins ainsi que divers bâtiments servant de contrôle d’accès, de logistique, de restauration… A ceux-là s’ajoute la construction d’autres infrastructures visant à embellir les lieux comme les totems, les éclairages ainsi que les clô­tures.

Développement

Le projet «Miami» fait partie des promesses présidentielles pour la capitale «Betsimisaraka». Le projet vise aussi à développer les secteurs du tourisme, de l’industrie du sport et des loisirs. En avril 2019, lors du lancement des travaux de construction d’une voie rapide reliant le port de Toamasina avec la RN2, le chef de l’Etat, Andry Rajoelina, avait an­noncé notamment la construction d’un gymnase couvert répondant aux normes internationales en remplacement de celui de Soavita et la création d’un Centre de formation professionnelle pour les jeunes.

Il faut noter qu’une grande partie des projets présidentiels sont actuellement sur les rails. C’est le cas de la construction des logements sociaux à bas prix, que ce soit dans la capitale ou dans les autres grandes villes du pays, ou encore la réhabilitation du stade de Mahamasina qui sera rebaptisé «Stade Barea». Le président de la République avait déjà indiqué que cette année sera celle du travail et de l’effort pour les responsables étatiques.

J.P

Les commentaires sont fermées.