Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Invasion acridienne : des bandes larvaires à l’assaut des régions

Invasion acridienne : des bandes larvaires à l’assaut des régions

Après les intempéries, des bandes larvaires de criquets migrateurs envahissent plusieurs régions, notamment Menabe, de source auprès des notables de cette région, joints au téléphone hier.

«Ces bandes larvaires s’éparpillent partout, en particulier dans les champs de canne à sucre de l’ex Sucoma, aux environs de l’allée des Baobabs jusqu’à la forêt Kirindy et également à Andimaka, district de Belo-sur-Tsiribihina », ont témoigné nos sources. Selon elles, la même situation est enregistrée à Andrano­mainty et à Anosimena du district de Mian­drivazo.

Par ailleurs, à cause des intempéries de ce mois de janvier, d’autres bandes larvaires se sont rapidement développées dans le district de Sakaraha ainsi qu’à Andranovory et Andranominaly du district de Toliara II. Les riverains du district d’Ihorombe et d’Ikalama­vony ont même remarqué cette présence acridienne plusieurs mois à l’avance, soit durant la saison sèche (du mois d’août au mois de septembre). Jusqu’ici, les traitements y afférents se poursuivent encore sur ces lieux.

Aux dernières nouvelles, des bandes larvaires envahissent également la commune de Fenoarivobe, de la région Bongolava et le district de Morafenobe, de la région Melaky, de source auprès de la population de ces régions, jointe au téléphone. A ce rythme, l’invasion n’est pas loin des hautes terres. De ce fait, il se pourrait qu’on enregistre la même situation vécue au mois d’août 2014 où des sauterelles ont pris d’assaut la capitale et ses périphéries.

Des équipes mobiles ont été envoyées en renfort depuis dimanche sur plusieurs endroits, en particulier dans le district de Belo-sur-Tsiribihina, selon la direction technique de l’« Ivotoerana famongorana ny valala eto Madagasikara» (IFVM). Et le traitement au niveau des aires grégariennes de ces acridiens se poursuit encore, notamment à Sakaraha, Befandriana Sud et Ankili­laoka.

 

Sera R.

 

Les commentaires sont fermées.