Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Que la lumière soit

Que la lumière soit

La crise se tasse peu à peu, après la mise en place des structures administratives actuelles. Les responsables commencent à avoir toute lattitude pour réaliser leurs programmes. Le dénouement de plusieurs zones d’ombre ayant causé préjudices et soupçons à l’encontre des dirigeants actuels est aussi en cours. Différentes affaires ayant trait à des détournements viennent d’être mises à nu pour calmer les esprits et éviter les désinformations et dénigrements.

Une poignée de privilégiés ont volé des milliards d’ariary, dans des entreprises de l’Etat ou dans les services publics. La pratique corruptive est en train de passer de mode malgré certains chiffres publiés par des organismes suite à la détermination du régime à la combattre. La sécurisation enregistre aussi de bons résultats depuis quelques mois, car les efforts portent leurs fruits, l’apport matériel du pouvoir aidant. Dans les autres domaines, des investigations ont donné des résultats convaincants sur des indélicatesses commises.

La situation se décante alors à longueur du temps pour laisser transparaître les dessous des régimes successifs qui n’ont pu faire autant que les réalisations envisagées actuellement. L’opposition a opté pour le silence d’ailleurs, faute de crédibilité au sein de la population qui ne se fait plus prendre à leur habituel attrape-nigaud pour se faire mousser aux yeux du public. Tout semble clair dans le contexte actuel où le citoyen lambda maîtrise les arcanes du pouvoir par le biais de séances éducatives diffusées dans les médias publics.

Manou

 

Les commentaires sont fermées.