Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Développement rural : quand l’économie d’énergie profite aux ménages

Développement rural : quand l’économie d’énergie profite aux ménages

 

L’Agence japonaise de coopération internationale (Jica) a vulgarisé l’approche « Seikatsu Kaizen » dans plusieurs régions dont Vakinankaratra. Cette approche de développement rural vise à améliorer les conditions de vie des communautés locales à partir de l’utilisation des ressources disponibles. Elle touche différents secteurs tels que l’éducation, la nutrition, la santé, l’agriculture, l’élevage et l’environnement.

Parmi les activités réalisées avec la Seikatsu Kaizen figure la fabrication de foyer amélioré dit « Kamado », combinée à l’utilisation de

« charbon bozaka ». Le foyer kamado fabriqué à base de terre et d’argile puise son efficacité dans sa forme et ses spécificités techniques. Ce foyer est une réponse positive aux différents problèmes d’utilisation des foyers traditionnels et de surconsommation de bois de chauffe.

Une quinzaine de ménages d’Ambohipihaonana Ihazo­lava, Vakinankaratra adoptent en ce moment cette technique. Rovasoa Aline Razafindra­koto, mère de famille, est l’une de ceux qui utilisent le foyer kamado. « Avant, nous avions besoin d’au moins une charrette de bois de chauffe en une semaine, soit 15.000 ariary, pour la cuisine. En utilisant le foyer kamado et le charbon bozaka, nous n’avons besoin que d’un sac de bois, ce qui nous coûte environ 5.000 ariary », a-t-elle confié. « Trois ou quatre morceaux de charbon bozaka suffisent pour une matinée », a con­firmé en outre Florentine Ra­zanamalala, présidente de l’as­sociation des femmes Avotra.

Osana, volontaire de la Jica, les a initiés à cette technique. L’avantage selon elle, c’est la disponibilité des ma­tières premières (terre rouge, argile, foin, débris végétaux…). « Depuis 2018, à Ihazolava et dans huit autres communes, je les ai appris à confectionner le foyer kamado et le charbon bozaka. Les gens apprennent progressivement avec l’appui de leur association », a-t-elle expliqué.

En somme, l’utilisation du foyer amélioré a permis de réduire de tiers la consommation en bois énergie. L’effica­cité énergétique du foyer résulte principalement de sa forme qui permet d’avoir un effet thermos.

Pour les mêmes ménages où l’accès au bois énergie est un combat quotidien, l’association de ce foyer avec le charbon bozaka s’avère encore être plus économique. Aussi, l’utilisation du foyer procure entre autres l’économie de temps, la propreté et son effet positif sur la santé en particulier la santé respiratoire.

 

Arh.

 

Les commentaires sont fermées.