Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Grève des enseignants : intervention des députés à Antananarivo

Grève des enseignants : intervention des députés à Antananarivo

L’Assemblée nationale intervient dans les débats autour des « paniers garnis » pour tempérer les ardeurs. Le président de la commission de l’éducation nationale au sein de cette institution et le vice-président pour la province d’Antananarivo ont organisé une conférence de presse conjointe, hier, pour rapporter les dispositions prises par le pouvoir dans cette affaire.

«Les investigations ordonnées par l’E­tat sont en cours actuellement pour mettre la lumière sur cette affaire», a rapporté le président de la commission de l’éducation au sein de l’Assemblée na­tionale Justin Abel Randria­narivelo, hier à Tsimbazaza. Par son statut de vice-président de cette institution en charge de la province d’An­tananarivo, le député Ho­noré Rasolonjato­vo a aussi révélé avoir mené ses propres enquêtes au niveau des concernés dans plusieurs localités pour s’informer de la réalité.

Les deux parlementaires ont repris les explications mathématiques de la ministre Marie-Thérèse Volahain­go, en affirmant toutefois la nécessité des investigations plus approfondies sur les différences flagrantes entre les sommes perçues, pour détecter d’éventuelles indélicatesses commises. Les dé­putés ont alors appelé les en­seignants à reprendre leurs services en attendant les résultats des mesures prises par l’Etat. Ce dernier avait d’ailleurs mis en place des dispositions favorables à l’amélioration des conditions de vie des enseignants par des hausses conséquentes des diverses allocations qui leur sont destinées.

Des établissements scolaires dont le Lycée techni­que Alarobia, ont déjà repris leurs activités pédagogiques après ces contestations portant sur ces primes de fin d’année du président de la République Andry Rajoelina. L’association des enseig­nants de ce lycée de la capitale a décidé de transformer les primes des concernés en fournitures scolaires qui ont été distribuées à leurs élèves hier matin, d’après le proviseur qui a expliqué que cette initiative a été prise dans l’intérêt des élèves.

 

Manou

 

Les commentaires sont fermées.