Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Antsohihy : un maire réélu et son intérimaire agressés

Antsohihy : un maire réélu et son intérimaire agressés

Un vol avec agression s’est produit dans un hôtel sis à Antsohihy. En cours de formation dans la localité, le maire de la Commune Andrimbavontsina, et le maire par intérim, ainsi que le gardien de la maison ont été blessés. Les assaillants ont dérobé plus d’un million d’ariary et quelques objets.

Le maire réélu sous la couleur politique Mati­ta et son intérimaire se sont rendus au fokontany Haute ville à Antsohihy, à la suite d’une convocation du chef du district d’Analalava. Leur séjour a tourné au vinaigre car une attaque à main armée s’est produite dans l’hôtel, hier au petit matin.

Vers 2 heures, trois individus ont essayé d’entrer par force dans l’enceinte de l’hôtel. Le gardien ne leur laissait pas l’entrée libre. Les bandits l’ont roué de coups et l’ont mis à terre. La victime a été touchée à la tête.

Par la suite, les assail­lants se sont dirigés vers la chambre de l’élu et ont tenté d’y pénétrer par effraction. Les occupants ont cependant opposé une farouche résistance. Ce qui n’a fait qu’attiser la colère des malfaiteurs qui les ont frappés. Le maire et son ami ont été touchés à la tête. Les intrus ont profité de cet instant pour s’accaparer de l’argent qui s’y trouvait. Au total, une somme de 1.300.000 ariary a été emportée avec quelques objets no­tamment les téléphones portables des victimes.

La police a été alertée mais les brigands ont déjà réussi à prendre la fuite. Les blessés ont été évacués ins­tamment à l’hôpital d’Antso­hihy. Ils sont actuellement hors de danger. Lorsque les enquêteurs ont passé au peigne fin l’hôtel et ses environs, ils ont découvert l’arme du crime.

Une source auprès de la police à Antsohihy a avancé qu’il pourrait s’agir d’un simple cambriolage et non d’un règlement de comptes. Les deux originaires d’An­drimbavontsina ont en effet précisé qu’ils ont effectué un retrait dans une banque, la veille de l’attaque. Ils comptaient utiliser l’argent durant leur court passage à An­tsohihy. Une séance de formation liée à la passation de service entre l’intérimaire et l’élu est en effet prévue pour ce jour.

Felana Michelle

 

Les commentaires sont fermées.