Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

23.437 fonctionnaires fantômes recensés : des poursuites judiciaires seront engagées

L’assainissement se poursuit au niveau de la Fonction publique. D’après les derniers recensements, 23.437 personnes, communément appelées « fonctionnaires fantômes », n’occupent aucun poste au niveau d’aucune entité de l’Etat, mais perçoivent des rémunérations mensuelles.

« Ces individus seront rayés de la liste des agents de l’Etat », d’après les décisions prises en Conseil des ministres d’avant-hier. Parallèle­ment à cette mesure, « des suivis plus stricts seront menés pour maîtriser l’effectif réel des fonctionnaires suivant les catégories et responsabilités qu’ils occupent. Aussi, les remplacements systématiques numériques seront supprimés ».

Les concernés, qui sont actuellement en cours d’indentification, ne sortiront pas indemnes. En effet d’après le ministre de la Fonction publique, Gisèle Ranampy, « des mesures administratives et des poursuites judiciaires seront en­gagées à l’encontre de ces fonctionnaires fantômes ».

Le contrôle et l’assainissement de la fonction publique ne resteront pas là, car des suivis permanents seront menés. Les chiffres actuels font état de 187.998 agents de l’Etat répartis à travers le pays. 75.320 d’entre eux sont des fonctionnaires, 69.837 Efa, 7.655 ECD, 1.235 ELD, 4.457 ECD Pip et 29.494 sont des fonctionnaires exerçant au niveau des EPA et Epic.

Fahranarison

Les commentaires sont fermées.