Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Changement de mentalité

Changement de mentalité

Ces nouveaux panneaux de signalisation routière qui ornent l’axe Antanimena Andraharo, fraîchement réhabilité, sont très jolis à voir. En aluminium à cadre profilé, ils sont fixés sur des poteaux galvanisés, donnant ainsi un look magnifique, plus urbain, qui donne fière allure à la capitale. Mais à peine installés, ces joyaux suscitent déjà l’inquiétude des gens qui se soucient de leur « avenir ».

« Je mettrais ma main au feu qu’ils n’y resteront pas longtemps. Dans très peu de temps, ils se retrouveront entre les mains de ces marchands de ferraille, comme les rambardes du pont du Bypass et les lampadaires de la RN 1. Nous sommes irrémissiblement damnés », a fait remarquer un passant. Un autre explique cette situation par la pauvreté extrême dans laquelle vit la grande majorité de la population. Des remarques tout à fait pertinentes, vu qu’en 60 ans d’Indépendance, nous n’avons fait que détruire, brûler, saccager et voler si bien que le pays est tombé dans l’abîme. De leur côté, les dirigeants n’ont pas fait grand-chose pour sortir le pays de l’abysse, l’une des causes de ce retard phénoménal.

D’après le World Happiness Report 2019, la Finlande reste le pays le plus heureux du monde. Elle est talonnée de près par le Danemark, la Norvège et l’Islande. Malheureusement, notre pays figure au bas du tableau. Lors de son message de vœux à la Nation, le président de la République a réaffirmé sa détermination de rattraper le retard et les temps perdus pour le développement du pays. C’est une lueur d’espoir à saisir, car seul, il n’y arrivera pas. Tout le monde doit mettre la main à la pâte. Mais il faut dire que tant que la mentalité des Malgaches ne change pas, Madagascar ne pourra jamais changer.

Rakoto

 

Les commentaires sont fermées.