Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Transport en commun : lancement de la géolocalisation

Transport en commun : lancement de la géolocalisation

Le ministère des Trans­ports et l’Agence des trans­ports terrestres (ATT) ont pré­senté hier au PK 0 An­ta­ni­mena, le projet d’implantation de la géolocalisation, ou « Global positioning system (GPS)», pour les véhicules de transport en commun.

Cette initiative vise à améliorer le secteur du trans­port par l’utilisation de nouvelles technologies. Elle devra donner plus de satisfaction aux usagers grâce à l’amélioration de la qualité des services fournis.

«La mise en place de ce système fournira d’innombrables avantages, en particulier aux passagers, aux propriétaires des véhicules ainsi qu’aux usagers de la circulation en ville », a indiqué la responsable de «Tec company», la société qui a décroché l’appel d’offres du projet.

Selon ses dires, grâce à l’utilisation des drones et des GPS des voitures, on aura une meilleure organisation de la circulation en ville. Allant dans ce sens, des éléments des forces de l’ordre, de l’ATT et des techniciens de «Tec company» œuvrent en­sem­ble au centre de contrôle.

Un suivi en temps réel

L’adoption de ce système permet aux propriétaires de suivre en temps réel l’exploitation de leurs véhicules, et ainsi d’obtenir une meilleure rentabilité.

Ce système permet particulièrement de connaître l’emplacement exact du véhicule à n’importe quelle heure ainsi que la conduite du chauffeur et celle du receveur grâce aux capteurs et cameras installés. De plus, on aura une meilleure assistance vis-à-vis des organes de contrôle comme les assurances et les visites techniques.

Du reste, le système facilite la prise de décisions lors des heures de pointe et des heures creuses dans la mesure où les responsables peuvent facilement programmer les taxis-be au niveau des primus, terminus et même à mi-chemin pour éviter les longues files d’attente des usagers.

Selon l’ATT, ce projet sera appliqué à tous véhicules de Transport public routier de voyageurs (TPRV).

Sera R.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas rendue publique