Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Panier garni – Education : des enseignants donnent 48 heures au ministère

Panier garni – Education : des enseignants donnent 48 heures au ministère

Le « Panier garni », offert par le président de la République à l’occasion des fêtes de fin d’année, continue de semer la discorde au sein du ministère de l’Education nationale, de l’enseignement technique et professionnel (Menetp). Des enseignants en grève accordent un délai de 48 heures au ministère de tutelle pour payer la totalité des 65.000 ariary. 

Les cours restent suspendus dans certains établissements publics de la capitale, no­tamment au CEG Ampefi­loha, Lycée J. J. Rabearivelo (LJJR) ou encore au Lycée moderne Ampe­filoha (LMA) et également dans les ré­gions comme  à Imerintsia­tosika, Antsirabe, Mananara Nord, Vangain­drano, Maha­janga… Les en­seignants et le personnel administratif exigent que la somme de 65.000 ariary soit payée en totalité, avant de reprendre le travail. A l’issue de l’Assemblée générale hier, ceux du LMA accordent un délai de 48 heures au ministère de tutelle.

Cette requête risque de ne pas aboutir si l’on se réfère aux explications du numéro un du Menetp qui est sorti de son silence pour mettre fin aux malentendus. « Offrir 9.300 ariary par personne aux enseignants fonctionnaires et non-fonctionnaires en guise de panier garni, relève de la propre initiative du ministère de tutelle, car ces derniers n’étaient pas prévus dans la liste des bénéficiaires des primes de 65.000 ariary octroyés par l’Etat », a précisé le ministre du Me­netp, Marie Thérèse Vola­haingo hier, à Anosy.

Pour étayer ses dires, le ministre de tutelle a ajouté que « les 2 milliards 382 millions d’ariary, la part du ministère ont été destinés aux 9.153 employés du Menetp central, à raison de 65.000 ariary par personne. Après avoir effectué le calcul, l’on a constaté que le reste de ladite somme permet d’offrir des primes aux 37.000 personnels supplémentaires. Du coup, après une concertation entre les responsables, chaque membre du personnel des 22 Drenetp a obtenu chacun 65.000. Les montants restants ont été distribués à l’ensemble des enseignants à travers le pays, à raison de 9.300 ariary par personne».

Pas de détournement

« Il n’y avait pas eu de détournement », rassure le ministre Volahaingo. Dans ses explications, elle a écarté toute suspicion de détournement autour de cette affaire, car les sommes correspondantes ont tenu compte des « fiches primaires d’enquêtes » émanant de toutes les écoles à travers le pays. « D’ail­leurs, les enquêtes de l’Inspection générale de l’état (IGE) sont en cours. Ainsi, nous incitons tout un chacun à attendre les résultats dans le calme », a déclaré Marie Thérèse Volahaingo.

Concernant la perte des indemnités des enseignants dans la Drenetp Atsimo-Atsinanana, des mesures ont été déjà prises en Conseil des ministres pour réprimander une telle irresponsabilité, notamment le limogeage du responsable concerné.

Discrimination

La Plateforme des associations et syndicats de l’Education à Madagascar (Pasem), réunissant les 23 associations et syndicats au sein du Menetp, a également son mot à dire par rapport à ce problème de panier garni. A l’issue d’une Assemblée générale organisée hier à Ampefiloha, les membres ont fait part de leur désaccord avec cette modalité de distribution.

Selon eux, c’est une forme de discrimination à l’égard des autres employés du ministère. Cette plateforme attend les résultats de l’enquête de l’IGE, qui devraient être communiqués au public, tout en réclamant des sanctions exemplaires à l’encontre des fautifs dans cette affaire.

Fahranarison

Deux nouvelles indemnités pour les enseignants

Le ministre du Menetp a tenu à informer que les enseignants et directeurs d’établissement public vont bénéficier de deux nouvelles indemnités mensuelles qui seront inscrites dans leur fiche de paie. Ces indemnités se situent entre 11.400 ariary à 15.000 ariary pour les enseignants et 25.000 ariary à 30.000 ariary pour les directeurs d’école. Le ministère de tutelle est également en train de préparer le versement de l’indemnité de 50.000 ariary pour les employés du ministère.

 

Les commentaires sont fermées.