Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Chacun a ses problèmes

Chacun a ses problèmes

Le monde est sens dessus dessous, et certains ne s’y retrouvent plus. Ceux ayant atteint un certain âge diront simplement que de leur temps les choses étaient plus faciles et qu’il n’y avait pas autant de problèmes. Mais les faits sont là, et personne ne peut y échapper. Si les divergences entre les Etats-unis et l’Iran animent l’actualité, les incendies en Australie continuent également de faire la une des actualités pendant que l’ancien Pdg de Nissan, Carlos Ghosn, se fait la malle et ose se prélasser dans sa maison à Beyrouth.

Et cerise sur le gâteau, Madagascar et particulièrement sa capitale doit faire face à de grandes inondations après une pluie intense. Pas étonnant que certains pratiquants fassent référence à la fin des temps et évoquent toute sorte de possibilités pour soutenir leur thèse.

Mais fin du monde ou pas, la survie est un instinct naturel dont chacun prend conscience. La seule différence est sur la manière d’y procéder. Combien de cyclones, de tornades, d’ouragans ou encore de tremblement de terre certains pays ont dû faire face et comment s’en sortent-ils à présent ? Combien de pays connaissent la guerre depuis des années et où en sont-ils à présent ? Et puis lorsqu’on parle de Madagascar, c’est une tout autre histoire. Une forte pluie qui n’a même pas duré deux heures, aura suffit à

causer d’énormes dégâts.

Après des années de victimisation sur les inondations et les nombreux experts et techniciens sur la météorologie et les infrastructures, on se demande toujours comment y faire face. Le scénario n’est toutefois pas comparable à une guerre en Syrie actuellement ou encore à une famine en Somalie. Remercions le ciel qu’on n’ait pas à affronter les problèmes du monde. Déjà que la moindre catastrophe fait autant de dégâts, n’essayons même pas d’imaginer être à la place de ces pays frappés par la guerre.

T.N

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas rendue publique