Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Stade Barea : la première phase des travaux dure six mois

Stade Barea : la première phase des travaux dure six mois

La première phase des travaux de réhabilitation du Stade de Mahamasina, rebaptisé « Stade Barea », débutera ce lundi. Le stade sera opérationnel avant le 26 juin pour la célébration du 60e anniversaire de l’Indépendance de Madagascar.

Le Stade de Mahamasina doit satisfaire aux normes internationales et sa réhabilitation est désormais incontournable. Dès ce lundi, la Société Chinoise China state construction Overseases Developpement commencera la première phase des travaux qui va durer six mois. Cette phase consiste à la mise en place d’un périmètre de sécurité et à la construction de nouvelles tribunes, une centrale et deux latérales, pouvant accueillir 15.300 personnes. « Le chantier démarrera ce lundi pour que le stade puisse être opérationnel le 26 juin pour accueillir la célébration de la Fête nationale. Ce joyau national permettra non seulement au sport malgache d’accueillir des matchs internationaux, mais il sera également un monument d’attractif d’Anta­nanarivo, un symbole et une fierté nationale », a déclaré la Secrétaire générale de la Présidence de la République, Manambahoaka Valéry Fa­monjavelo, hier à Ambohi­tsorohitra.

Ce chantier constitue donc le coup d’envoi des travaux de réhabilitation et d’assainissement de 18 mois du temple mythique du football malgache qui sera re­baptisé « Stade Barea ».

Ce projet entre dans le cadre de la réalisation du 13e « Velirano » du président de la République Andry Rajoe­lina qui consiste à promouvoir la fierté nationale à travers le sport. Gérard Andria­manohisoa, conseiller spécial du président de la Ré­publique, a souligné que le montant des travaux est estimé à 70 millions de dollars. Sans l’appui de la Fédération internationale du football association (Fifa), la Prési­dence assurera le financement de ce projet.

La deuxième phase des travaux reprendra après la Fête nationale, mais cette fois elle durera 12 mois. Elle consistera à rehausser le gradin jusqu’à ce que le stade puisse accueillir plus de 40.000 spectateurs (sièges numérotés). Afin d’assurer la sécurité, le Stade Barea aura six entrées et ensuite, les spectateurs seront répartis dans 28 autres points d’entrée selon le numéro des chaises. Il en est de même pour les 50 toilettes qui seront également bien réparties. Enfin, des caméras de surveillances seront installées dans les quatre coins du stade.

Pelouse hybride

La mise en place d’une pelouse hybride avec drainage et captage d’eau automatique répondant aux normes de la Fifa fait également partie des grands travaux.

Comme tous les stades modernes, le Stade Barea disposera de deux tableaux électroniques et d’un éclairage, aussi bien à l’intérieur qu’en dehors du stade, qui lui permettra d’accueillir des matchs nocturnes.  Un terrain d’échauffement, ainsi que des bureaux de la Fifa et de la Fédération malgache de football (FMF) y seront également installés.

Les architectes se sont inspirés des feuilles de ravinala ou arbres de voyageur pour créer des façades extérieures transparentes afin de rehausser la beauté de ce stade flambant neuf.

Pour rassurer tout le monde, Gérard Andriama­no­hisoa a affirmé que « toutes les personnes ayant des activités dans l’enceinte de Maha­masina peuvent discuter avec la Présidence et pourront continuer leurs activités une fois que le stade sera réhabilité ».

Soafara Pharlin

 

Les commentaires sont fermées.