Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Filière crabe : le faible prix pénalise les opérateurs

Filière crabe : le faible prix pénalise les opérateurs

La campagne de crabe 2019 s’achèvera ce 15 décembre. Le faible prix de ce produit halieutique et la mésentente entre les opérateurs locaux et étrangers, ont marqué la campagne de cette année.

Les opérateurs dans la filière crabe dans une mauvaise passe. Ils restent impuissants face à la forte baisse du prix de ce produit halieutique ces trois dernières années. Pourtant, la redevance   pour l’obtention d’un permis de collecte a fortement augmenté de­puis 2015.

La redevance de collecte est passée de 400.000 entre 2012 et 2013 à 1.550.000 ariary en 2015, a révélé Soa­man­joky, présidente de la plateforme crabe dans la région sofia. En cette période, et ce, jusqu’en 2018, le prix de collecte de ce produit se situait encore entre 15.000 et 20.000 ariary. Or actuellement, il n’est qu’entre 7.000 et 8.000 ariary, d’après une décision communément pri­se entre les autorités étatiques et les opérateurs suite à la grogne de plusieurs collecteurs.

« Il s’agit du prix du crabe vivant au niveau des collecteurs. Ces derniers le prennent à 3000 ariary le kilo auprès des pêcheurs. Ce faible prix auquel les collecteurs achètent les crabes au niveau des pêcheurs, s’ex­plique par le coût élevé de la redevance de collecte qui ne leur permet pas de prendre beaucoup de marge», a expliqué Soamanjoky à ce propos.

Fin de campagne le 15 décembre

Lancée le 1er novembre, la campagne de crabe de mangrove pour cette année, s’achèvera ce 15 décembre. Une campagne marquée par la grogne des opérateurs malgaches dans cette filière face au monopole étranger.

Etienne Bemanaja, di­recteur général de la pêche auprès du ministère de l’Ag­riculture, de l’élevage et de la pêche, a pourtant soutenu que «Des ententes ont été déjà trouvées  pour régler ce désagrément. On a rajouté le point de collecte de crabe dans  la région Boeny et le prix de collecte est fixé à 7000 ariary».

Dans la région Sofia, 13 sociétés ont le permis de collecte. Cette région produit environ 200 tonnes de crabes de mangrove chaque année. Mais la région Boeny reste la principale zone d’exploitation de crabes à Mada­gascar.

6018 tonnes de captures totales ont été enregistrées au niveau national en 2017, selon les derniers chiffres administrés par le réseau  Mihari. 3008 tonnes sont des­tinées à l’exportation, tandis que le reste est commercialisé sur le marché local.

Riana R.

Les commentaires sont fermées.