Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Productivité rizicole : Papriz 3 en phase d’industrialisation

Productivité rizicole : Papriz 3 en phase d’industrialisation

Le Projet d’amélioration de la productivité rizicole (Papriz) entrera prochainement dans sa troisième phase, renommée « Projet d’appui pour l’amélioration de la productivité et de l’industrialisation du secteur riz » (Papriz 3).

Le ministère de l’Agri­culture, de l’Elevage et de la Pêche (MAEP) et l’Agence japonaise de coo­pération internationale (Ji­ca), ont signé le rapport du  procès-verbal des réunions à ce sujet, hier, à Anosy.

Ce premier document marque la mise en œuvre du projet prévu pour cinq ans et sera lancé officiellement en mai 2020. « Pre­mière­ment nous allons poursuivre la vulgarisation du paquet technique Papriz. Par la suite nous allons préparer Mada­gascar à l’exportation de riz et ce, en sus de l’autosuffisance que le pays vise l’année prochaine. Ainsi, nous nous sommes focalisés un peu plus sur l’industrialisation du secteur riz, notamment sur la fourniture d’intrants », a expliqué Hiraoka Hirochi, chef de mission de la Jica.

Sur ce point, Tilahy

Dé­siré Andrianaranintsoa, sec­rétaire général du MA EP, a souligné que « les variétés de riz utilisés seront effectivement celles qui sont disponibles à Madagascar, notamment au niveau de la Fo­fifa ».

« Outres les 11 anciennes régions cibles, les 11 autres bénéficieront aussi de Papriz 2. Ainsi, Papriz 3 interviendra sur l’ensemble des 22 régions de Madagascar », a précisé Hiraoka Hirochi. Le gouvernement japonais con­fie la mise en œuvre de Papriz 3 à la Jica tandis que la partie malgache délègue la gestion du projet au MAEP.

 

Arh.

Les commentaires sont fermées.