Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Saison du litchi : créatrice d’activités génératrices de revenus

Saison du litchi : créatrice d’activités génératrices de revenus

A part les professionnels du secteur, certains ménages profitent aussi de la saison du litchi pour créer une Activité génératrice de revenus (AGR). En sus de la manutention et de la main d’œuvre durant la récolte, la fabrication de paniers com­me emballage ainsi que la collecte des feuilles de bananiers et de ravinala nécessaires au conditionnement des fruits constituent également une source de revenus.

En milieu urbain, le litchi est le fruit phare de saison du moment, d’autant que les prix sont à la portée de toutes les bourses et que des marchands de litchi jonchent les trottoirs. Cependant, le succès du litchi a malheureusement son revers. Com­me chaque année, les dé­chets sont éparpillés n’importe où, dans les rues, dans les canaux d’évacuation … Et, cela n’est pas prêt de s’arrêter.

Les camions des collecteurs en provenance d’Atsi­na­nana continuent d’affluer à Anosibe et les marchands saisonniers au détail sont toujours au rendez-vous. « C’est un moyen de réaliser un bénéfice à moindre coût, car il arrive que la vente d’un panier rapporte le double », a confié hier une mère de famille, totalement essoufflée à la sortie d’une mêlée au litchi. Selon des dockers, au moins dix camions transportant du litchi débarquent quotidiennement à Anosibe.

Autour de 10.000 ariary le panier

Un panier de 20 kg se vend actuellement entre 12.000 et 15.000 ariary au marché d’Anosibe alors qu’un panier de 15 kg coûte entre 6.000 et 8.000 ariary. Au détail, le kilo se vend à 1.000 ariary, parfois un peu plus dans certains quartiers. Toutefois, le prix dépend du calibre, de la couleur et surtout de la fraicheur du fruit. Comme le capital investi tourne autour de 10.000 ariary, en cas de perte, ce qui est rare, on se rattrape le lendemain. Il n’est pas étonnant ainsi de trouver des marchands de litchi dans presque tous les coins de rue.

 

Sera R.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas rendue publique