Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Madagascar il y a 100 ans  

 

L’effort de Madagascar pendant la guerre (1)

 Conférence faite par M. le gouverneur général Garbit, à l’École Coloniale, le 16 mai 1919, sous la présidence de M. Paul Doumer, sénateur, ancien ministre, ancien président de la Chambre des députés[1].

Messieurs,

Je dois tout d’abord remercier M. Doumer d’avoir bien voulu accepter la présidence de cette réunion.

Je lui en suis tout particulièrement reconnaissant, car je n’ai pas oublié le temps où, jadis, j’ai eu l’honneur de servir sous ses ordres – très indirectement et de très loin – alors qu’il gouvernait l’Indo-Chine française.

Il voudra bien, j’espère, me pardonner ; mais je ne puis résister au désir de lui dire, aujourd’hui, la respectueuse admiration que vous éprouvions tous, là-bas, hauts et petits fonctionnaires, officiers de tous grades (j’étais parmi ceux-ci) pour son activité prodigieuse, sa compétence universelle, ses décisions toujours rapides et sûres : en un mot, pour son œuvre et pour sa personne.

Je remercie aussi les hautes personnalités qui ont bien voulu se rendre à l’invitation de l’École ou de se faire représenter ici, et vous tous, Mesdames et Messieurs, qui avez consenti à sacrifier une heure de votre repos – ou de vos distractions dominicales – pour venir m’entendre. Je tâcherai d’être concis et, en fin de séance, le service cinématographique de l’armée, qui a bien voulu nous prêter son gracieux concours, fera défiler quelques films qui n’ont pas été pris au parc Monceau : ce sera, en quelque sorte, une compensation à la pénitence que vous vous êtes volontairement infligée.

(À suivre.)

Gouverneur général Garbit.

www.bibliothequemalgache.com

[1]Le texte de cette conférence a été donné, en tout ou en partie, par différents journaux à la fin de l’année 1919. Nous nous reportons, dans cette transcription, à l’édition de référence qui en a été faite en 1919 par Augustin Challamel, Éditeur, rue Jacob, 17, à Paris – Librairie Maritime et Coloniale. Le titre complet du volume est : L’effort de Madagascar pendant la guerre au point de vue financier, économique et militaire : Européens et Indigènes.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas rendue publique