Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Décès en couches : près de trois plaintes par an à l’encontre des sages femmes

Décès en couches : près de trois plaintes par an à l’encontre des sages femmes

Depuis ces trois dernières années, les plaintes à l’encontre des sages-femmes en cas de mortalité durant l’accouchement se sont multipliées.

Leur professionnalisme serait-il mis en cause ? Des sages-femmes ont été arrêtées dans des hôpitaux. «C’était récemment le cas à Mahajanga où une patiente était décédée après avoir été prise en charge par des sages-femmes ou encore à Moramanga où une parturiente a trouvé la mort sur le lit d’accouchement au moment où les sages-femmes se préparaient à l’accoucher… », a informé la Secrétaire générale de l’Ordre national des sages-femmes, Marie Bernadette Raharisoa, à l’occasion de la présentation de l’annuaire des sages-femmes hier, à Befelatanana.

« Persuadées que ces mortalités relèvent de la responsabilité du personnel de santé comme les sages-femmes, les familles des victimes ont porté plainte », a-t-elle révélé. Pourtant, « les accusées ont été relaxées, car les enquêtes ont démontré que leur responsabilité n’est pas mis en cause. D’ailleurs, la majorité des plaintes n’ont pas abouti. Ces sages-femmes ont toujours exercé leur métier avec professionnalisme, tout en respectant l’éthique et le code de déontologie », a ajouté Marie Bernadette Raharisoa.

Elle a également affirmé que l’Ordre national des sages-femmes soutient les membres trainés en justice. Durant ces trois dernières années, on a enregistré près de trois plaintes par an.

Par ailleurs, l’annuaire des sages-femmes est accessible sur le site internet de l’Ordre des sages-femmes. « C’est un outil qui constitue une plateforme d’échange, de partage et d’information sur le métier de sage-femme. La liste des sages-femmes inscrits au sein de l’Ordre y est également accessible », d’après le DG de Fournitures de soin au niveau du ministère de la Santé, Pr. Gaétan Duval Solofomalala.

11.357 Sages-femmes

L’inscription des sages-femmes au sein de l’Ordre passe par plusieurs procédures. «Tout d’abord, une enquête sera menée sur la sage-femme en question. Elle doit disposer d’un diplôme délivré par des écoles reconnues par le ministère de tutelle. Elle doit également présenter un bilan de plus de 50 accouchements réussis durant les stages d’études. Une fois que ces critères sont remplis, on lui délivre une carte biométrique non falsifiable pour prévenir l’usurpation de fonction », a souligné Marie Bernadette Raharisoa.

Fahranarison

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas rendue publique