Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Eliminatoires de la Can 2020 : les Makis, au-dessus de la mêlée

Eliminatoires de la Can 2020 : les Makis, au-dessus de la mêlée

Les Makis se sont qualifiés pour la phase de groupe de la Coupe d’Afrique des Nations (Can) 2020 de rugby en humiliant les Black Stallions du Nigeria hier, au stade Municipal de Mahamasina, sur le score sans appel de 63-3.

Les Makis, infaillibles en défense et très réalistes en attaque, ont écrabouillé les Blacks Stallions du Nigeria. Cette victoire pimpante a permis à l’équipe nationale d’intégrer la phase de poule A de la Coupe d’Afrique des Nations 2020 du rugby à XV, avec la Namibie et le Zambie.

Avec dix essais dont trois non transformés, les protégés de Philippe Canitrot ont été au-dessus de la mêlée. Une véritable démonstration de force à domicile. Et, cerise sur le gâteau, leur prochain match contre la Namibie se disputera toujours au stade de Mahamasina, entre les mois de juin et juillet 2020. Corali Van Den Berg, directrice générale et management du Rugby en Afrique, l’a bien confirmé.

Dans un match d’hommes, les avants malgaches bien menés par le capitaine Tolotra Ramaromiantso, ont été sans pitié face aux visiteurs qui ont souvent brouté l’herbe du stade Municipal de Maha­masina.

Les Makis ont débuté tambour battant la rencontre. Dès la deuxième minute, ils ont ouvert le score sur une pénalité de Herizo Rasoanaivo. Trois minutes après, avec la même maîtrise, ils ont de nouveau trouvé la faille dans les défenses adverses. Rija a concrétisé son premier essai, suite à une action parfaitement construite (8-0, 5e). A la pause,  l’écart a commencé à se creuser (13 à 0).

Passage à vide

Incapables de réagir, les Nigérians ont subi la domination des Malgaches. Les Blacks Satallions ont connu un passage à vide durant la première période. Et, même après la mi-temps, ils ont eu du mal à contrecarrer les attaques des Makis.

A la reprise,  les Makis en optant pour une nouvelle stratégie de jeu, ont continué leur festival d’essais. Zhinot a signé un beau triplet. Egalement, Tolotra, Tahiana, Tinella, Herizo et bien Faby ont chacun marqué un essai.

Ce n’est qu’à la cinquième minute de la fin, que les trois points les Nigérians ont réussi à casser l’œuf, grâce à une pénalité transformée par Tunde Abdulganiyu (61-03). Et, la fin du match a été plus magistrale pour le camp malgache car Herizo, au top de sa forme, a encore aplati pour creuser l’écart.

Le ministre de la Jeunesse et des sports, Tinoka Roberto, qui a assisté à cette belle victoire, a été le premier à se réjouir. Il a remis une enveloppe de 5 millions d’ariary de la part du président de la République, à l’ensemble de l’équipe.

Soafara Pharlin

– Roberto Tinoka, ministre de la Jeunesse et des sports : « Je tiens à féliciter l’ovale malgache, les jou­eurs ainsi que les dirigeants. Ce résultat est le fruit d’une préparation de longue haleine et sé­ri­eu­se. Madagascar est en train de donner corps aux attentes du président de la République, Andry Rajoelina, selon lesquelles c’est à travers le sport qu’on rallumera la fierté nationale. Le talent, les jeunes et les sportifs malgaches en ont et ils méritent d’être soutenus».

-Philippe Canitrot, en­traî­neur des Makis : «Fé­li­citations  aux joueurs qui ont respecté les consignes.  Ils ont mis du cœur pour montrer qu’ils sont des vrais combattants et attaquants. Contre la Namibie et la Zambie, nous ne sommes pas absolument favoris mais nous allons essayer de rester sur le même dynamisme ».

-Marcel Rakotomalala : « Je suis hypercontent de cette belle victoire à domicile. Grands remerciements aussi bien pour les joueurs que le public. Grâce à eux, nous continuons notre aventure ensemble. Une bonne nouvelle, le match contre la Namibie se jouera à Mahamahasina ».

-Tolotra Rama­ro­mi­antso, capitaine des Makis : « Cela fait une année que nous avons préparé cette rencontre. Les Makis ont beaucoup évolué et les jeunes joueurs ont fait leurs preuves. Ce n’était que le début mais nous allons prendre nos revanches face à la Namibie et la Zambie dans les matchs de poule. C’est faisable ».

-Godwin Dina Otoro, capitaine  du Nigéria : « La fatigue se fait sentir du côté des joueurs qui n’ont foulé le sol malgache qu’à 3 h.  La défaite paraît logique car nous n’avons même pas eu le temps de nous acclimater et de nous récupérer. Mais cela ne m’empêche pas de constater que les Malgaches ont déjà un niveau assez élevé ».

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas rendue publique