Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Fin de campagne : place au silence électoral

La campagne électorale a officiellement pris fin hier, à minuit. Les candidats ne sont toutefois pas allés au-delà de 20h pour achever leur campagne, du moins pour les descentes et fanfares dans les rues. L’article 59 de la loi organique n° 2018 – 008 relative au régime général des élections et des référendums stipule qu’à « La veille et le jour du scrutin, aucune personne, aucun candidat, ni ses représentants, ni ses comités de soutien, ne peuvent faire une déclaration publique en faveur ou contre un candidat, une liste de candidats ou une option, sous quelque forme et support que ce soit, sous réserve des sanctions prévues à l’article 227 de la présente Loi organique ».

Toute forme de campagne devra cesser ce jour et si les textes sont réellement appliqués à la lettre, tout affichage électoral ne devrait même plus être visible. Cela est également valable pour les réseaux sociaux. Au vu des dispositions des affiches électorales sur des lieux non règlementés ainsi que le manque de surveillance des réseaux sociaux, l’objectif semble être difficile à atteindre. Dans tous les cas, tout est fin prêt pour la journée de demain. Du côté de la Commission électorale nationale indépendante (Ceni), les commissaires électoraux sont déjà répartis dans toutes les provinces et effectueront un tour des bureaux de vote le jour du scrutin. Dans la capitale, le trajet débutera au siège de l’organe électoral à Ala­robia et se dirigera vers l’axe RN1, vers Imerin­tsia­tosika.

T.N

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas rendue publique