Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Banky foiben’i Madagasikara (BFM): Henri Rabarijohn relève le défi de renflouer la réserve d’or

Banky foiben’i Madagasikara (BFM): Henri Rabarijohn relève le défi de renflouer la réserve d’or

Les membres de la Cour suprême ont investi officiellement Henri Rabarijohn dans ses fonctions en tant que gouverneur de la Banky foiben’i Madagasikara (BFM) après sa nomination en Conseil des ministres du 6 novembre 2019. L’un des défis qui attend le 8e gouverneur de cette institution consiste à renflouer la réserve d’or de Madagascar.

Henri Rabarijohn, fort de ses expériences dans le domaine financier aussi bien au niveau national qu’international, prend sa nouvelle fonction. Il succède à Alain Hervé Rasolofondraibe qui a dirigé la BFM depuis octobre 2014.

Ayant honoré de sa présence cette cérémonie de prestation de serment en audience solennelle, Andry Rajoelina, président de la République et non moins président du Conseil suprême de la Magistrature, a rappelé la mission fondamentale de la BFM, à savoir, la stabilité interne et externe de l’ariary, la stabilité financière et le soutien de la politique économique générale de l’Etat.

Garantir la stabilité financière

« Madagascar dispose de ressources intarissables d’or, mais ne détient pourtant pas de réserves conséquentes au niveau de la Banque centrale. Plusieurs pays comme l’île Maurice n’ont pas de ressources minières, mais disposent malgré tout de réserves considérables. L’un des défis que devra relever le gouverneur nouvellement nommé, consiste à renflouer la réserve d’or de Madagascar », a soulevé à cette occasion le chef de l’Etat.

En effet, les banques centrales du monde entier conservent pour la plupart leurs réserves afin de rassurer les investisseurs sur la valeur de leur monnaie dans un système de change flottant. Aussi, l’or est universellement reconnu comme réserve de valeur. Et, Henri Rabarijohn le confirme en déclarant qu’« Accroitre la réserve d’or de Madagascar contribuera à la stabilité de l’ariary ».

Le nouveau gouverneur a également souligné l’importance de l’indépendance de la BFM et de sa collaboration avec toutes les entités impliquées dans la politique économique. C’est une nouvelle nomination certes, mais aussi une nouvelle page qui s’ouvre sous le signe de la continuité pour la BFM…

Arh.

Les commentaires sont fermées.