Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Lutte contre la corruption : l’Assemblée nationale relève le défi

Lutte contre la corruption : l’Assemblée nationale relève le défi

Lors d’une séance plénière, les députés se pencheront demain demain à Tsimba­zaza sur les cas des deux députés détenus actuellement en prison. Il s’agit de l’élu de Fandriana, Hasim­pirenena Rasolomampio­no­na qui attend encore son procès, et celui de Mahabo, Ludovic Adrien Raveloson qui est quant à lui, est déjà condamné à 5 ans de prison ferme. Il a cependant fait appel de la décision

Une commission en charge de la suspension de la détention, des mesures privatives et restrictives de li­berté ou de la poursuite d’un député a été spécialement mise en place. C’est donc l’occasion pour les députés de démontrer leur réelle vo­lonté de lutter contre la corruption. A noter que les deux députés concernés n’ont jamais franchi l’Hémicycle depuis leur élection.

Parallèlement, le Bureau indépendant anti-corruption (Bianco) a effectué une séance de travail avec les parlementaires hier. Une rencon­tre qui a permis aux deux parties de renforcer leur objectif, notamment celui de la lutte contre la corruption.

Le DG du Bianco, Laza Andrianirina, a ainsi exposé le rôle des parlementaires dans la lutte à travers quatre thèmes bien définis : le con­trôle de l’Exécutif, le leadership national et local, la procédure auprès de la Haute cour de justice (HCJ) et la bon­ne gouvernance au sein de la Chambre basse.

T.N

Les commentaires sont fermées.