Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Taekwondo – Séminaire de formation : 35 entraîneurs décrochent le niveau 2

Taekwondo – Séminaire de formation : 35 entraîneurs décrochent le niveau 2

La famille des entraîneurs en taekwondo s’agrandit. 35 techniciens issus de différentes ligues régionales ont décroché leur sésame d’entraîneur niveau 2 après avoir participé au séminaire de dix jours à l’Académie nationale des sports (ANS) Ampefiloha, organisé par la Solidarité olympique en collaboration avec le World taekwondo (WT). Non seulement ils ont pu renforcer leurs bagages techniques en tant qu’entraîneurs, mais se sont aussi familiarisés avec la théorie de l’entraînement et la pratique spécifique du taekwondo.

Dirigé par l’instructeur international WT 2e degré et conseiller technique spécial du président de la fédération, maître Olivier Sicard, 6e dan Kukkiwon, 6e dan Chung Do Kwan, le stage a permis aux participants de combler un vide qui date depuis des années.

De ce fait, la fédération et maitre Olivier Sicard ont profité de l’occasion pour régler le problème d’authenticité des grades des combattants et des entraîneurs. Deux anciens directeurs techniques nationaux à l’instar de Dimbiniaina Fanomezantsoa Pharlin et Narinja Ramanantsoa ont décroché la ceinture noire 4e dan Kukkiwon, dix stagiaires pour le 2e dan, 33 pour le 1er dan et 38 pour le diplôme d’instructeur fédéral.

Répondre à tous les enjeux

Durant leur discours de fin de séminaire, hier à l’ANS, le Secrétaire général du Comité olympique malgache (Com), Harinelina Randriamanarivo, et la Directrice générale des Sports (DGS), Rosa Rakoto­zafy, espèrent que la formation apporte un nouveau souffle au taekwondo malgache.

Pour sa part, l’expert a déclaré qu’« après cette formation, le taekwondo malgache est prêt à répondre à tous les défis techniques, aussi bien nationaux qu’internationaux. L’important c’est l’unité générale ». Il a invité les récipiendaires à exercer sur le terrain afin de valoriser le diplôme qu’ils ont décroché. «C’est le taekwondo malgache qui en sortira grandi », a-t-il conclu.

Soafara Pharlin

Les commentaires sont fermées.