Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

En meeting dans le IIe arrondissement : Naina Andriantsitohaina en terrain conquis

En meeting dans le IIe arrondissement : Naina Andriantsitohaina en terrain conquis

En déplacement dans plusieurs quartiers du IIe arrondissement de la capitale,  samedi dernier, le candidat de l’IRK, Naina Andriantsitohaina, vise un maximum de voix. C’est en effet dans le quartier d’An­dron­dra­kely que le candidat a terminé ses visites de proximité ce jour-là, en compagnie notamment de l’élue Lanto Rakotomanga.

Durant une courte allocution, les deux intervenants, à savoir le candidat et la députés, n’ont pas manqué d’appeler la population locale, venue massivement au meeting, à voter tous ensemble le 27 novembre. L’objectif est de faire en sorte que chacun mobilise ses proches à effectuer leur devoir de citoyen le jour du vote.

« Seulement une partie des électeurs du IIe arrondissement ont voté lors des législatives. Il est temps d’y remédier en votant massivement ce 27 novembre car c’est le maire qui réalisera les défis quotidiens de notre quartier », a signalé l’élue de Tsimbazaza lors de sa prise de parole.

Elle a également saisi l’occasion pour rappeler qu’avec un maire proche du pouvoir, il sera plus facile pour le président de la République de réaliser ses projets.  « Nous devons choisir des maires qui pourront contribuer à la réalisation des projets du président de la République », a-t-elle plaidé, assurant au passage que la confiance accordée par le chef de l’Etat au candidat de l’IRK, signifie amplement que celui-ci saura réaliser ses promesses. « Nous savons qu’Andry Rajoelina a toujours su choisir de bons collaborateurs (…). Naina Andriantsi­to­hai­na ne fait pas de promesse qu’il ne pourra pas tenir. Tout ce qu’il dit, il le fera durant son mandat », a-t-elle poursuivi.

Toujours durant la journée de samedi dernier,  le candidat Naina Andrian­tsi­to­­haina a tout de suite ré­pondu aux attentes de la population locale.  En effet, son équipe et lui n’ont pas attendu d’être élus pour travailler. A preuve, des engins sont déjà sur place à Saropody  afin de débuter  la construction des routes dans le quartier.

Du reste, lors de son discours, il a souligné que lorsqu’il sera élu, la commune appuiera les initiatives qui créeront des emplois.  «Nous allons nous entraider car beaucoup de défis attendent la capitale», a martelé le candidat n°4, et de renchérir, «Il est temps de redorer le blason de la capitale. Il est temps de penser à la population. Halte à la corruption, halte à l’irresponsabilité».

J.P

 

Les commentaires sont fermées.