Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Codis du CSM : au moins deux magistrats révoqués

La session du Conseil supérieur de la magistrature (CSM) a pris fin hier, à Tsaralàlana. Sur les huit magistrats convoqués en Conseil de discipline (Codis), au moins deux d’entre eux ont été révoqués. Visiblement, le CSM entend mettre en œuvre les directives du président de la République, Andry Rajoelina, sur la réforme de la justice.

« Au moins deux magistrats ont été révoqués tandis que d’autres ont reçu un avertissement et certains ont été relaxés », a indiqué le Secrétaire général par intérim du CSM, Angelo Ranadialison, joint au téléphone hier. Ce dernier n’a cependant pu donner plus de détails relatifs aux dossiers.

« En général, les magistrats sanctionnés n’ont pas respecté le statut des magistrats et le Code de l’éthique et de la déontologie », a-t-il fait savoir. Les magistrats en question sont alors accusés d’abandon de poste, de non-respect du principe de subordination hiérarchique du magistrat du Parquet ou du statut régissant les magistrats.

Réforme

A propos de cette réforme de la justice. « Des précautions seront prises et appliquées prochainement », a indiqué le SG par intérim du CSM. Cependant, le Conseil ne peut travailler seul. « Nous travaillons étroitement avec le ministère au niveau de l’exploitation des infrastructures », a-t-il expliqué, notamment la mise en place des caméras de surveillance ou encore la lutte contre les rabatteurs.

Dans tous les cas, « Le CSM apporte également sa contribution pour accélérer le traitement des dossiers au sein de la justice », a-t-il conclu. Les affectations, les titularisations ou encore les avancements des magistrats ont également été abordés lors de cette session.

 

T.N

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas rendue publique