Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Haltérophilie – Championnats d’Afrique zone 3 : Andry Rajoelina à la rescousse de la Fédération

Haltérophilie – Championnats d’Afrique zone 3 : Andry Rajoelina à la rescousse de la Fédération

Le Président de la République et le ministère de la Jeunesse et des Sports (MJS) offrent une enveloppe de 180 millions d’ariary pour soutenir la fédération dans l’organisation des Championnats d’Afrique zone 3 d’haltérophilie.

Les leveurs de fonte malgaches ne prêchent pas dans le désert. Hier, à la veille de l’ouverture des Cham­pion­nats d’Afrique zone 3 seniors, au gymnase d’Anko­rondrano, le président de la République Andrinirina Rajoelina a répondu présent en offrant à la Fédération malgache d’haltérophilie, de la musculation et du culturisme (FMHMC), une enveloppe de 160 millions d’ariary pour l’organisation de cette joute africaine.

Le ministre de la Jeunesse et des Sports (MJS), Rober­to Tino­ka, n’a pas fait non plus la sourde oreille et a octroyé 20 mil­lions d’ariary. La président de la fédération, Jean Alex Harine­lina Randriama­narivo, lui-même a annoncé la bonne nouvelle au gymnase d’Anko­ron­drano.

« L’haltérophilie ne se sent plus orphelin. Je tiens à remercier Andry Rajoelina ainsi que Roberto Tinoka pour leur geste », a-t-il souligné. Cette somme  permettra à la fédération d’assurer une bonne organisation de ce sommet continental.

Compétition de qualité

Le clan malgache promet une compétition de qualité en matière de d’organisation, digne d’une qualification pour les Jeux olympiques de Tokyo en 2020. A noter que six pays africains sont à l’affiche (Mau­ri­ce, Zimbabwe, Lesotho, Bots­wana, Afrique du Sud, Came­roun)

Composée de 14 athlètes, l’escouade malgache doit d’ailleurs trouver les ressources pour contrer l’adversité à do­micile. Forcément, Rosinah Ran­dafison (45 kg), Vania Ravo­loloniaina (64 kg) les deux frères Eric (61 kg) et Tojo Andriantsitohaina (67 kg) et Jean Louis Ricardo (55 kg), qui ne sont plus loin de Tokyo, sont des éléments à surveiller de près. « Nous sommes prêts à remporter le maximum de mé­dailles à domicile. Les médailles ne sortiront pas de Madagas­car », a confié Tojo.

Ce jour, les Malgaches ont la possibilité d’ouvrir leur compteur. Cinq athlètes  sont en lice. Il s’agit de Claudio Andrianavalona (81 kg) et de Wella Sergio (96 kg) chez les hommes ainsi que de Vola­mena (71 kg), de Vania et de Sitraka (64 kg) chez les filles.

Soafara Pharlin

Liste des athlètes malgaches :

Dames : Rosinah Randafison (45 kg), Sabrina Andriamin­tantsoa (49 kg), Sariaka Aurelia Bakoliarosoa (55 kg), Sarah Angelina (59 kg), Vania Ravololoniaina (64 kg), Sitraka (64 kg), Volamena (71 kg)

Hommes : Jean Louis Ricardo (55 kg), Eric Herman Andrian­tsitohaina (61 kg), Tojo Andriantsitohaina (67 kg), Tiana Michel (73 kg), Ravo Cadeau (73 kg), Claudio Andriana­valona (81 kg), Wella Sergio (96 kg)

 

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas rendue publique