Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

La richesse dans la diversité

La richesse dans la diversité

Le cas Marco Ilaimaharitra est toujours d’actualité. Pour rappel, cet international malgache évoluant au Sporting Club Charleroi a été victime de cris et gestes à dominante raciste dimanche à Malines, au cours d’un match comptant pour la 14e journée du championnat belge de football. Les réactions ont fusé de toute part après cet incident. Tout en réconfortant Marco, ses coéquipiers l’ont soutenu. Il en est de même pour ses collègues au sein de l’équipe nationale malgache. La Pro League a également apporté son soutien à Marco Ilaimaharitra. «Le racisme n’a pas sa place dans nos stades», écrit la Pro League dans un communiqué.

Le constat est amer. Les cris et chants racistes, le salut nazi, les cris de singe, les jets de bananes ont fait florès dans certains stades alors que le football est censé être un vecteur de cohésion sociale. Ce genre d’incident est malheureusement répétitif ces derniers temps. L’attaquant italien Mario Balotelli vient lui aussi d’en être victime, lors du match entre le Hellas Vérone et Brescia en championnat d’Italie. En Serie A, le phénomène des cris de singe est récurrent dans les stades et, depuis le début de saison, Romelu Lukaku, Franck Kessié, Dalbert Henrique Chagas ou Ronaldo Vieira en ont déjà été victimes.

Pour conclure, il faut dire que la couleur de la peau, ce n’est pas important dans le football, ni dans les autres domaines d’ailleurs. Malheureusement, certains politiques malgaches, surtout en cette période de campagne électorale, cherchent à tout prix à éliminer leurs adversaires politiques en évoquant à tout bout de champ cette différence. Ce n’est plus de la politique. Ce n’est ni plus ni moins que de la discrimination. Or, la couleur de la peau n’a jamais été un critère pour être éligible. Ils semblent oublier que la différence est une richesse et non pas un problème.

 

Mparany

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas rendue publique