Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Groupe Mahaleo : mort subite de Dadah Rabel

Groupe Mahaleo : mort subite de Dadah Rabel

Alors que Mahaleo n’a pas encore terminé son deuil, après la disparition de Fafa, il y a juste deux semaines, le groupe vient de perdre Dadah, de son vrai nom Andriabela Rakotobe, décédé  des suites d’un AVC hier, à Antsirabe, à l’âge de 65 ans. Et pourtant selon ses proches, le groupe a concocté un agenda bien chargé pour les années à venir.

Le malheur n’arrive jamais seul, s’avère-t-il vrai ? Ou décidément, le destin est imprévisible. Le décès  de Fafa marque encore les esprits, d’ailleurs, il y a une semaine, Dadah lors de son concert à succès au Plaza Ampefiloha le 27 octobre, lui a encore rendu un vibrant hommage, entre tristesse et nostalgie. A vrai dire, personne ne s’attendait à son décès si soudain.

En entendant la mauvaise nouvelle qui est tombée comme un couperet, plus d’un a eu beaucoup de mal à la croire et s’est même interrogé s’il ne s’agissait pas d’une pure intox. Mais selon les explications de sa famille et quelques membres du groupe, Dadah est décédé subitement.

« Il déjeunait hier, en famille pour fêter l’arrivée d’un des ses enfants qui vient de l’étranger. Ensuite, il a connu un malaise et s’est suffoqué. Ce qui a provoqué son AVC », a annoncé Bekoto du groupe Mahaleo. Evacué d’urgence, Dadah a rendu l’âme à l’hôpital d’Antsi­rabe. « Il était très touché par la mort de son ami Fafa », a indiqué l’un de ses proches.

Son corps est amené à sa résidence à Andohatany Atsimo (Antsirabe). Actuel­le­ment, la famille est en pleine préparation des funérailles. D’après les informations, Bekoto et Dama ont mis le cap sur Antsirabe, hier soir. Et à cause de sa santé, Charles ne peut les rejoindre que ce jour.

Le groupe mythique au grand incomplet

38 ans après la création du groupe Mahaleo en 1972,  Raoul est décédé en 2010 puis Nonoh l’a rejoint en 2014.  Fafa a tiré sa révérence le 20 octobre et Dadah s’en est  allé le 4 novembre. Il est considéré comme l’un des meilleurs auteurs et compositeurs malgaches. Dadah nous a quitté pour un mon­de meilleur à côté de ses amis artistes, mais ses chansons comme « Zanako va­vy », « Tso-drano » « Ny tena fitia » ne s’éteindront jamais

Une pluie d’hommages

Rija Ramanantoanina a annoncé sur sa page facebook : « Ô Dieu! Montre-nous le bon chemin, parce que nous ne saurions pas compter nos jours sur terre. Amen ». De son côté, Fanja Andria­ma­nan­tena a posté un message bouleversant : « Hangi­na aho, Hangina aho, tsy higogogogo » (Je vais me taire. Je vais me taire et ne pleure pas).

Quant à Mamy Gotso : « Trop de larmes ces derniers temps ». « Dieu seul décide de notre sort », ont précisé la plupart des internautes touchés par cette mauvaise nouvelle. « Mandra-pihaona », « je t’ai dit au revoir » de la part de Nary Andriama­monjy.

Holy Danielle

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas rendue publique