Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Agriculture biologique : les « made in Madagascar » tentent de percer le marché

Agriculture biologique : les « made in Madagascar » tentent de percer le marché

Madagascar possède un potentiel considérable en matière d’agriculture biologique et ce, dans toutes les filières de production. Le marché est encore vaste, très vaste pour la Grande île. C’est pourquoi aujourd’hui, les produits « made in Madagascar » se frayent un chemin sur l’ensemble du marché, tant national, régional que mondial.

Le marché de l’agriculture biologique dans le mon­de est actuellement estimé à plus de 100 millions de dollars. 90% de la production partent à destination  de l’Eu­rope et des Etats-Unis. Pour Madagascar, le potentiel existe.

Selon les chiffres du syndicat malgache de l’agriculture biologique (Syma­bio) Mada­gas­car se trouve à la 18e place sur les 164 pays du monde en termes de nombre d’exploitants agricoles bio qui comptent actuellement 25.000 personnes. Par rapport aux superficies cultivées, la Grande île se classe au 64e rang mondial avec 120.000 hectares. En Afri­que, le pays occupe le 4e rang sur les 36 pays producteurs.

Ces indicateurs montrent les opportunités d’affaires que peuvent saisir les opérateurs et exploitants agricoles malgaches, en particulier pour la filière bio. Mais jusque-là, toujours selon le Symabio, 40% des demandes ne sont pas encore honorées. Pourtant, la demande sur le marché mondial croît de 10% par an et a doublé entre 2007 et 2016 avec une croissance de 25% des ventes des grandes distributions.

Promotions locale et internationale

Depuis samedi jusqu’au 11 novembre, cinq entreprises malgaches exposent des produits « made in Madagascar » au Parc Floral de Paris, à l’occasion du Salon Bio Marjo­laine 2019. Il s’agit du rendez-vous des acteurs de l’agriculture bio, de l’écologie, du développement durable et du bien-être en France.

Parallèlement, du 6 au 9 novembre, le Somabio organisera en partenariat avec le ministère en charge de l’agriculture, le « Salon Biolojika » au CCI Ivato. Une manifestation tenue dans le cadre de la promotion de la filière bio à Madagascar ainsi que la promulgation du futur projet de loi sur l’agriculture biologique.

Pour l’heure, quelques filières développées par le secteur privé ont leur place sur le marché internationale (vanil­le, riz, poivre sauvage, miel, huiles essentielles…). Les foires de ce genre sont des occasions pour les entreprises malgaches de s’informer sur les dernières tendances du marché mondial des produits biologiques et de cibler de nouveaux marchés, créer de nouveaux contacts à travers les rencontres B to B et bien entendu promouvoir leurs produits.

Alors que le développement de l’agriculture biologique demeure limité, Mada­gascar a une carte à jouer en mettant en valeur la filière bio, dans la mesure où plus des deux tiers de sa population opèrent dans l’agriculture.

Arh.

Les commentaires sont fermées.