Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Un rayon de soleil 

Un rayon de soleil 

Tout compte fait, personne n’est contre le projet Tanà Masoandro. Tout le monde reconnaît qu’Antananarivo s’étouffe. La forte pression démographique se fait sentir. On a comme une impression que la capitale s’agrandit paradoxalement de l’intérieur, est en perpétuelle mutation controversée. A vrai dire, Antananarivo vit déjà son échec de l’urbanisme. La ville des Mille est en train de per­dre son identité et surtout sa splendeur d’antan. Et tout le monde est conscient qu’il est temps de la désengorger.

Sauf que donner corps à ce projet ambitieux à Ambo­hitrimanjaka a fait monter d’un cran la tension chez les riverains et propriétaires de terrain, mal informés et faciles à manipuler. C’est pourquoi, radicalement attachés à leurs terres, fort compréhensible, ils ont une autre vision étriquée de Tanà Masoandro. Entre temps, des bruits et les rumeurs les plus folles ont davantage mis les habitants sur leur garde. Parfois , le développement inattendu de­puis des décennies, fait aussi naître chez une population laissée pour compte une certaine appréhension.

Tout est dans la com, dit-on. Après avoir obtenu de plus amples explications sur cette ville prometteuse, plusieurs propriétaires de parcelle de rizières ont accepté céder leur terrain moyennant une contre partie conséquente. Les autres vont certainement leur emboîter le pas. Dire que Tanà Masoandro va causer la perte d’Ambohitri­manjaka est archifaux. Au contraire, cette nouvelle ville sera une aubaine, surtout pour les habitants.

En réalité, beaucoup de gens, en l’occurrence, les détracteurs du régime ne s’attendaient pas à ce que Tanà Masoandro se profile déjà à l’horizon, 47 ans après la construction de la Cité des 67ha en 1972. Le président sem­ble déterminer à réaliser ses promesses et cela fait jaser les opposants.

RA.

Les commentaires sont fermées.